Mes racines / my roots

Henri Césaire Saint-Pierre


Adéline Albina Lesieur


Napoléon Mallette


Louis Émery Beaulieu


Guillaume Saint-Pierre


Joseph Bélanger


Geneviève Saint-Pierre


Jeanne Beaulieu Casgrain


Jean Casgrain


Simone Aubry Beaulieu


Marcel Malépart


Jaque Masson


Édouard Trudeau


Rolland Labrosse


Jacques Cousineau



Recherche
de
"Mes racines"

sur
JacquesBeaulieu.Ca


Retour
à la page
initiale

de
JacquesBeaulieu.Ca
Quelques chemins de fer

Quelques chemins de fer

Le pont Victoria reliant Montréal à la rive sud de Montréal fut entrepris par la compagnie de chemin de fer Grand Tronc afin de relier Montréal au réseau ferrovière américain. Sa construction débuta en 1854 et le 12 décembre 1859 le pont était ouvert au traffic ferrovière, quoique l'inauguration n'eut lieu que le 25 août 1860 en présence du Prince de Galles. Ce pont était alors le plus long au monde et le seul qui traversait le fleuve Saint-Laurent.

Nous allons maintenant examiner quelques voyages possibles selon des extraits d'une carte géographique américaine valide en 1869 indiquant les chemins de fer alors disponibles. Il est probable que la situation ne devait pas être très différente un an ou deux auparavant.

Le pont ferrovière Victoria permettait maintenant de prendre le train à partir de Montréal jusqu'à, par exemple, la ville de New York.

Après avoir traversé le fleuve, le train se rendrait à Iberville sur la rive ouest de la rivière Richelieu, en face de la petite ville de Saint-Jean. Il longeait alors cette rive jusqu'à Rouses' Point, just'au sud de la frontière américaine et dans l'état de New York.



Mais de là il traversait la rivière Richelieu et une baie du lac Champlain pour se trouver maintenant au Vermont. De là le train se rendait à St Albans, puis prenait la voie qui menait à Burlington.



De là, il continuait sur la voie ferrée du Rutland and Burlington Railroad jusqu'à Rutland, toujours dans l'état du Vermont.

La voie ferrée du Troy and Rutland Railroad l'amenait jusqu'à la ville de Troy, sur la rive est de l'Hudson River, dans l'État de New York. Il ne lui restait plus qu'à prendre la voie ferrée qui longeait l'Hudson jusqu'à New York City. Ce dernier tronçon du trajet n'est pas indiqué ici.




Que devait faire notre voyageur de Montréal s'il voulait se rendre à la capitale de l'État de New York, Albany? Cette ville est sur la rive ouest de la rivière Hudson. La ville de Troy, elle, est sur la rive est, au nord de Albany. Un chemin de fer relie la ville de Troy à celle de Schenectady, au nord ouest de Albany, par un pont ferrovière qui permet aux trains de traverser la rivière Hudson. Une autre voie ferrée relie Schenectady à Albany. Le voyageur qui vient de Montréal va donc jusqu'à Troy, puis doit passer par Schenectady pour aller à Albany.






Si notre passager parti de Montréal voulait aller à Rome, New York, par exemple, une ville beaucoup plus à l'ouest sur la rivière Mohawk, il prendrait le train allant de Troy à Schenectady mais y restait jusqu'à sa destination.








Jacques Beaulieu
beajac@videotron
Révisé le 22 juillet 2019
Ce site a été visité 22315359 fois
depuis le 9 mai 2004