Mes racines / my roots

Henri Césaire Saint-Pierre


Adéline Albina Lesieur


Napoléon Mallette


Louis Émery Beaulieu


Guillaume Saint-Pierre


Joseph Bélanger


Geneviève Saint-Pierre


Jeanne Beaulieu Casgrain


Jean Casgrain


Simone Aubry Beaulieu


Marcel Malépart


Jaque Masson


Édouard Trudeau


Rolland Labrosse


Jacques Cousineau



Recherche
de
"Mes racines"

sur
JacquesBeaulieu.Ca


Retour
à la page
initiale

de
JacquesBeaulieu.Ca
Biographie d'Henri Césaire Saint-Pierre

Mes racines / My roots

Henri Césaire Saint-Pierre


Ce document a été transcrit par Jacques Beaulieu, arrière-petit-fils de son sujet.

L'HONORABLE JUGE HENRI BERRYER-SAINT-PIERRE
_____

Les parents de l'honorable juge Saint-Pierre habitaient l'île Bizard. C'est pendant un court séjour de Joseph Berryer-Saint-Pierre et de Domitilde Denis dit Saint-Denis, sa mère, à Sainte-Madeleine-de-Rigaud, qu'il vit le jour le 13 septembre 1842.

Le jeune Saint-Pierre reçut son instruction au collège de Montréal et fut ensuite envoyé à Kingston pour y suivre ses cours de droit. Pendant son séjour à Kingston, il visita les chutes Niagara et Buffalo. La guerre de Sécession battait son plein et la bataille de Gettysburg venait d'avoir lieu. Dans son enthousiasme, le jeune étudiant s'enrôla dans le 76ième régiment de New York. À la bataille de "Mine Run", le 27 novembre 1863, il fut blessé et laissé comme mort sur le champ de bataille. Il fut cependant recueilli par les Sudistes et amené prisonnier en Georgie. Il ne reprit sa liberté qu'en 1865.

De retour au Canada, il se remit à l'étude du droit et fut admis au barreau en juillet 1870.

La carrière de M. Saint-Pierre au barreau fut très brillante, surtout devant les cours criminelles. Il plaida dans sa carrière d'avocat, trente-deux causes de meurtre.

M. Saint-Pierre n'avait jamais eu d'inclination pour la politique. En 1878, il se laissa gagner par ses amis et posa sa candidature dans le comté de Jacques-Cartier pour l'Assemblée législative. Il fut battu et n'en fut pas fâché.

Le 11 juin 1902, à la retraite du juge Bélanger, M. Saint-Pierre fut nommé juge de la Cour Supérieure pour le district de Beauharnois. Le 22 mars 1909, l'honorable juge Saint-Pierre était promu au district de Montréal. Il revenait sur la scène de ses plus grands succès.

Le juge Saint-Pierre décéda à Montréal le 8 janvier 1916.

Il avait été créé, en 1902, officier de la Couronne d'Italie, en récompense de services rendus à la colonie italienne de Montréal. Il fut aussi le fondateur de l'Association des Vétérans canadiens.


Les Juges de la Province de Québec
P.G. Roy,
(Québec, 1933)
page 491.




Jacques Beaulieu
Ce document a été mis en ligne le 1 octobre 2003
jacqbeau@canardscanins.ca
http://canardscanins.ca/canins/roots/biohcjugefrancais.htm


Jacques Beaulieu
jacqbeau@canardscanins.ca
Révisé le 3 avril 2018
Ce site a été visité 11655875 fois
depuis le 9 mai 2004