Mes racines / my roots

Henri Césaire Saint-Pierre


Adéline Albina Lesieur


Napoléon Mallette


Louis Émery Beaulieu


Guillaume Saint-Pierre


Joseph Bélanger


Geneviève Saint-Pierre


Jeanne Beaulieu Casgrain


Jean Casgrain


Simone Aubry Beaulieu


Marcel Malépart


Jaque Masson


Édouard Trudeau


Rolland Labrosse


Jacques Cousineau



Recherche
de
"Mes racines"

sur
JacquesBeaulieu.Ca


Retour
à la page
initiale

de
JacquesBeaulieu.Ca
MONTRÉAL EN 1815

MONTRÉAL EN 1815

D'après des articles parus dans le journal La Patrie en 1883.


    LE VIEUX MONTRÉAL

    Depuis quelque temps le Herald donne des renseignements historiques très intéressants dont nous détachons les notes suivantes:

    "L'Almanach de Québec imprimé et vendu par Nelson, No 3, rue de la Montagne, Québec, contient une quantité de matières intéressantes concernant le vieux Montréal. Nous devons à l'obligeance de M. Sullivan David l'avantage d'avoir en mains cet almanach, à la date de publication,

  1. Le gouvernement du Bas-Canada en 1815

    SIR GEORGE PRÉVOST, BART.,
    était capitaine général et gouverneur du Canada, l'honorable Francis Nathaniel Burton lieut-gouverneur de la province du Bas-Canada, et M. Alexander Forbes, lieut-gouverneur de Gaspé. L'honorable Jonathan Sewell, orateur du conseil législatif dont les membres étaient le très-révérend lord-évêque de Québec, les honorables Thomas Dunn, François Baby, Sir G. Pownald, William Osgood, le juge en chef Monk, Sir J. Johnston, Chartier de Lotbinière, Jenkin Williams, Charles de St Ours, John Hale, A. L. J. Duchesnay, J. B. M. H. de Rouville, John Caldwell, J. A. de Gaspé, H. W. Ryland, James Cuthbert, Chas William Grant, John Blackwood, William Grant, William McGillivray et Pierre Dominique de Barthzth. Le greffier était M. William Smith, l'huissier de la verge noire, M. Wm Boutillier, greffier adjoint, M. Charles E. de Léry, et le sergent d'armes M. William Ginger.

    Les districts représentés dans le

    HUITIÈME PARLEMENT PROVINCIAL
    dont les élections eurent lieu en avril 1814 Gaspé, Cornwallis, Devon, Hertford, Dorchester, Buckingham, Shire, Borough of William Henry, Richelieu, Bedford, Surrey, Kent, Huntingdon, York, Montréal, Effingham, Lewister, Warwick, St-Maurice, Hampshire, Trois-Rivières-Québec, Northumberland et Orléans. Montréal avait trois divisions, les quartiers Est et Ouest et le comté, chacun ayant deux membres qui furent respectivement Saveux de Beaujeu et J Fraser, James Stuart et Augustin Richer, M. William Lindsay était greffier, M P E Desbarats, greffier adjoint, et M. Antoine Parent, sergent d'armes.

    L'honorable conseil exécutif du roi se composait du lord évêque de Québec avec les hons. MM. Thomas Dunn, François Baby, le juge-en-chef Monk, F X Debonne, John Young, Jenkin William, John Richardson, James Irvine, A L J Duchesnay, James Kerr, Ross Cuthbert, H H Perceval, John Muir et Olivier Perreault, Hon. H W Ryland était greffier et M. Ph A de Gaspé, traducteur français et secrétaire. M. Thomas Amyot était secrétaire et régistrateur, hon. John Caldwell receveur-général, hon. John Hale, auditeur et inspecteur-général des comptes; Joseph Bouchette, arpenteur général; Joseph Plante, inspecteur général des domaines du roi; Edward Brabazon Brenton, auditeur des Lettres Patentes; Andrew William Cochrane, assistant-auditeur des lettres patentes; Fred East, officier; Louis Bourdages, surintendant des Postes; Lt.-Col. Fleury Deschambault, sous-agent des affaires des Indiens; Louis de Salaberry, assistant-surintendant des Abénaquis et des sauvages de St. François.


  2. Certaines autorités de Montréal en 1815

    Parmi les représentants des

    AUTORITÉS DE MONTRÉAL
    étaient J. Bte. Comte Dupré, Inspecteur de police; Louis Réné-Chassegros de Léry, grand-voyer; Jacques Viger, inspecteur des chemins; William Burns, encanteur; Jean Bouthiller et Johnson Hall, inspecteur des cendres; George Hobb, inspecteur de fleur; Charles Turner et François Tison, inspecteurs de lard et de boeuf; William Joseph Metchler, inspecteur du marché à foin et marqueur des poids et mesures; Pierre Charland, clerc des marchés, et William Martin, inspecteur des cheminées.

    Les mesureurs de bois et de pierre étaient MM. William England, Alexander England, James Birks, James Carnie, Pierre Moreau, Isaac Shay, James Henry, James Carswell et Pierre Gagnier. Les maîtres-mesureurs de mâts, poutres, bois, madriers et planches étaient James Ellis Campbell, John Kay, François Mathurin et John Scott. Il y avait à cette époque des

    COMMISSAIRES LOCAUX
    pour assermenter les membres de la Législature, et ceux qui faisaient la demande des terres de la Couronne et les officiers à demi-solde. Ces derniers étaient l'honorable John Richardson, MM. William McGillivray, Philips Reuter, Philip Luke, John Whittock, hon. James Cuthbert, Samuel Willard et William Sturge Moore. Les syndics pour les réparations d'églises étaient l'honorable M. E. G. Alanie, Chevalier de Lotbinière, l'hon. James Reid, J. M. Mondelet, David Ross, Louis Gay et James Caldwell. Parmi les
    DIFFÉRENTES COMMISSIONS
    il y en avait une pour recueillir les aliénés et les enfants trouvés, dont les membres résidant à Montréal étaient MM. George Selbry, L C Foucher, François Desrivières et James Caldwell. Les messieurs chargés d'améliorer et de réparer le chemin à partir de la cité de Montréal à aller à Lachine à travers les bois étaient MM. John Richardson, Joseph Papineau, Isaac W Clark, Louis Guy et Jean-Marie Mondelet. Les commissaires pour l'exécution d'une loi autorisant la démolition des vieux murs environnant la cité de Montréal étaient MM. James Richardson, Jean-Marie Mondelet et James Caldwell, avec Henri Griffin, secrétaire et trésorier. L'honorable I. Ogden était le seul commissaire pour l'érection d'une prison à Montréal, son collègue n'ayant pas été nommé. MM. Jean-Philippe Leprohon, Paul Lacroix et Thomas McCord étaient surintendants de l'école de correction, pendant que MM. ALexander Millan et Allan McDonnell avec les révds. John Bethune et Alex. McDonnel, étaient chargés de l'ouverture d'un chemin entre le Haut et le Bas-Canada, d'après l'acte 58, George III, chap. 4.

    La Patrie, jeudi 6 septembre 1883, page 2.



    LE VIEUX MONTRÉAL

    Nous continuons à publier les notes historiques touchant le vieux Montréal empruntées au Herald qui les a reproduites de l'Almanach de 1815.


  3. Les représentants des diverses Cours, les avocats et notaires à Montréal en 1815

    Les Cours d'Appel étaient composées du gouverneur, du lieut-gouverneur ou de l'administrateur du gouvernement, les membres du conseil exécutif, le grand juge de la province, le juge en chef du banc du roi pour le district de Montréal, ou des cinq juges du district, à l'exception du juge par lequel avait été rendu le jugement. M. N. F. Uniacke était procureur-général et M. Stephen Sewell, solliciteur-général; avec M. George Ryke comme avocat général. Les honorables MM. Alexis Caron et David Ross étaient conseillers du roi. L'honorable Jonathan Sewell était le grand juge de la Province et le juge en chef de la Cour du banc du roi pour le district de Québec, l'hon. James Monk était le

    JUGE EN CHEF
    pour le district de Montréal, MM. Pollock et James Reid étaient greffiers de la Couronne pour le district de Montréal. La Cour du banc du roi se composait du juge en chef et de MM. Isaac Ogden et Louis-Charles Foucher. MM. John Reid et Louis Levesque étaient greffiers. Fred. W. Ermainger, shérif; Jean-Marie Mondelet, coroner, et Jacob Khun, géolier.

    LES AVOCATS
    de Montréal en 1815 étaient MM. Stephen, Sewell, Charles François Hamelin, David Ross, Joseph Bedard, Denis B Viger, James Stuart, Janvier D Lacroix, Benjamin Beaubien, Ross Cuthbert, David Ogden, François Xavier Bender, Antoine-Louis Levesque, Jean-Roch Rolland, Pierre Dominique DeBartzch, Louis-Michel Viger, Frederic Auguste Quesnel, Samuel Gale, Henri Georgen, Thomas Patrick Fortune, John Boston, Louis-Joseph Papineau, James Clement Herss, Michael O'Sullivan, Alexander Reid, Walter Davidson, Hugues Heney, Charles Ogden, Alexander Elliott, Alexis Bourret, Charles Porteous, James Coarles Grant Dominique Benjamin Rollin, et Francis William DesRivières.

    LES NOTAIRES
    étaient J Dellisle, John J Jorand, J Papineau, J Gerbrand Beek, J G Delisle. Pierre Lukin, J M Mondelet, Thomas Barron, Charles Prevost, Louis Guy, Louis H Latour, J Marie Cadieux, Louis Sarrault, Joseph Roy, Pierre Mercier, Joseph Desautels, Thomas Griffin et André Jobin.

    MM. Thomas McCord et Jean-Marie Mondelet étaient juges de la Cour des Sessions trimestrielles, et il y avait aussi 140 juges de paix pour le district de Montréal.


  4. Les médecins et dentistes à Montréal en 1815

    En 1815 il y avait dix médecins et chirurgiens dans la cité de Montréal, savoir: MM. Geo Selby, Henry Loedel, John Rowand, F X Bender, Daniel Arnoldi, Benjamin Green et Grant Powell, qui constituèrent le bureau des examinateurs. Il y avait aussi dans la profession D T Kennely, Abner Rice et Réné Kimbert. Les pharmaciens étaient MM. C. Lyman, George Wadsworth et Moses Nichols; les dentistes de dents étaient MM. Joseph Borque, Charles Sckillet, Charles Thenel, Guillaume LeBat et Antoine Berthier.


  5. Les responsables du port de Montréal en 1815

    Le port de Montréal était sous la direction de la Trinité de Québec, dont le maître était M. Matthew Bell, et l'assistant M. George Symes. Mes maîtres du hâvre étaient MM. Alexander Auldjo, François Desrosiers et James Calwell. Leurs officiers étaient MM. Jean Delisle, commis, Gabriel Franchère, maître du hâvre, et M. Claude Thibeault en était huissier. Il y avait trente pilotes licenciés pour le service du hâvre de Québec. Les assistants examinateurs des candidats étaient MM. François Bellet et A C St-Germain. Les taux de pilotage et de sondage sur l'argent des pilotes, et payable au bureau de navigation par les maîtres et contre-maîtres des vaisseaux allant de Trois-Rivières étaient pour les vaisseaux de 100 à 150 tonneaux £2 courant; de 151 à 200 tonneaux, £3; de 200 à 250 tonneaux, £4; et de 250 tonneaux et au-dessus £5. Un shelin dans le louis devait être payé sous la direction de la Trinité pour le bénéfice des

    PILOTES MALADES,
    leurs femmes et leurs enfants. Les taux de pilotage de Québec à Montréal et plus haut que Trois-Rivières étaient pour les vaisseaux dont le jaugeage n'excédait pas 200 tonneaux £11, et pour le voyage de retour à Québec £7, 10 s, et pour vaisseaux d'au-dessus de 200 tonneaux et n'excédant pas 250 tonneaux £13 et £8, 15 s. Le surintendant des douanes à Montréal était M. John Gerbrand Beek, M. William Hall le limier. M. D. Sutherland était le maître de poste à Montréal.

  6. La milice à Montréal en 1815

    Il y avait cinq bataillons de milice dans le Bas-Canada, le premier commandé par le lieut-col. J P T Taschereau, et les majors Pierre Laforce et B A Panet; le second commandé par le lieut-col. Malhiot et les majors Louis J de Beaujeu et A de la Bruère; le troisième commandé par le lieut-col Louis Gugy et les majors R B Doucet et Louis Dulongpré; le quatrième commandé par le lieut-col. J Voyer, et les majors Dunière et J F Perreault. Le quatrième, connu sous le nom des
    CHASSEURS CANADIENS,
    commandés par le lt. col. G. de Courcy et le major Destimauville. Il y avait une compagnie de frontière commandée par le col. F. Heriot, une troupe de cavalerie à Québec qui avait pour capitaine Matthew Bell, pour lieutenant Edward Hale et pour enseigne William Sheppard. Il y avait un corps de milice sédentaire très considérable pour le district de Québec contenant 15 divisions, et Montréal 21.

    LE PREMIER BATAILLON DE MONTRÉAL
    était commandé par le lieut.-col. Caldwell, dont les officiers étaient les majors Daniel Sutherland et François Des Rivières, les capitaines Francis Badgley, John Forsyth, David David, Samuel Gérard, James Woolrich, Stephen Sewell, George Garden, David Ross et William Hallowell, ces trois derniers brevétés. Les lieutenants étaient Thomas Yeoward, Mungo Kay, William Hunter, Hart Logan, Thomas Blackwood, Alexander Allison, Thomas Thain, Myer Michaels, Robert Armour, Donald Ogden, Arthur Webster, Andrew Porteous, Peter Harkness et Andrew Patterson; enseignes, James Leslie, John McTavish, Norman Bethune, George Anddjo, Alexander Dowie, W. Molson, George Moffat, Alexander Thain, William Blackwood et James Fraser; adjudant, capitaine Robert Griffin; paie-maître, Josiah Blackbey; quartier-maître, Thomas Rusby; chirurgien, George Selby; et chapelain, le révd. M. Mountain.
    UN SECOND BATAILLON
    qui avaient pour lieut.-colonels J P Leprohon, Etienne Guy et Samuel David; capitaines, J B Monarque et Pierre Monarque de la Rivière des Prairies, Pierre Demers, Augustin Richer, Gabriel Roi et J B Cavalier, de St-Laurent, Emmanuel Vidrecaire et J M Jannot, de la Longue-Pointe; avec Amable Morin et Jean-Bte Millard, de la Pointe aux Trembles; capitaine et adjudant, Charles Levasseur; lieutenant et quartier-maître, Charles F Graces; lieutenant et aide-major, Gabrielle Cerre, enseigne aide-major, Roderick McKenzie et L Gravel. Trois-Rivières contenait six divisions, et les cantons avoisinants aussi; Sir John Johnston était le colonel pour les six dernières divisions. Il y avait aussi une division du district de Gaspé, et une compagnie des Iles de la Madeleine. M. Charles Bardiome était député-assistant maître général des casernes pour els troupes régulières de Sa Majesté, à Montréal, et M. William Mason était maître des casernes, M. William Skakel, garde-magasin, M. Robert Yorker sous-assistant paie-maître général.

    La Patrie, samedi 8 septembre 1883, page 3.



    LE VIEUX MONTRÉAL

    Dans la liste des militaires publiée samedi dernier, on reconnaîtra les noms d'un grand nombre des aïeux de la génération actuelle et plusieurs de nos vieux citoyens se rappelleront parfaitement nombre de ces gens d'épée.


  7. Les dirigeants ecclésiastiques à Montréal en 1815

    Mgr Joseph Octave Plessis était alors (en 1815) évêque de Québec, Mgr Claude Bernard Panet, coadjuteur. M. Roux était supérieur du séminaire de Montréal, qui, en outre de ses prêtres et de ses professeurs, avait des commissaires au lac des Deux Montagnes et à Détroit.

    L'hôpital-général, fondé à Montréal en 1753 par Madame Youville, avait pour supérieure la soeur Coutlée, qui dirigeait vint-quatre soeurs, l'Hôtel-Dieu, fondé en 1644 par Mme de Bouillon était dirigée par la soeur Lepailleur et renfermait trente-six religieuses. La congrégation Notre-Dame, fondée en 1650 par Melle Marguerite Bourgeois, pour l'instruction des enfants, comptait soixante soeurs et avait pour supérieure Melle Desrousselles.

    M. Somerville était ministre de l'église protestante écossaise.

    Il y avait des écoles paroissiales sous la direction des curés à St Hyacinthe, Verchères, Varennes, St Vincent, Terrebonne, St Roch de l'Achigan, Berthier et St Cuthbert.

    Les soeurs de la congrégation avaient, dans le district de Montréal, des écoles pour les jeunes filles à la Pointe-aux-Trembles, à St Laurent, à la Pointe Claire, à Laprairie, à Boucherville, à St Denis.


  8. Le comté de Montréal en 1815

    Dans la liste des comtés du Bas-Canada, celui de Montréal comprenait la ville, ses faubourgs et toutes les paroisses de l'île: Ste Anne, Ste Geneviève, la Pointe Claire, Lachine, le Sault-au-Récollet, St Laurent, la Rivière des Prairies, la Pointe aux Trembles et la Longue Pointe.

    La Patrie, samedi 15 septembre 1883, page 3.





Jacques Beaulieu
jacqbeau@canardscanins.ca
Révisé le 3 avril 2018
Ce site a été visité 11654127 fois
depuis le 9 mai 2004