Mes racines / my roots

Henri Césaire Saint-Pierre


Adéline Albina Lesieur


Napoléon Mallette


Louis Émery Beaulieu


Guillaume Saint-Pierre


Joseph Bélanger


Geneviève Saint-Pierre


Jeanne Beaulieu Casgrain


Jean Casgrain


Simone Aubry Beaulieu


Marcel Malépart


Jaque Masson


Édouard Trudeau


Rolland Labrosse


Jacques Cousineau



Recherche
de
"Mes racines"

sur
JacquesBeaulieu.Ca


Retour
à la page
initiale

de
JacquesBeaulieu.Ca
Le Pont Victoria

Le pont Victoria
- construit entre 1863 et 1870 -

D'après un article paru dans le journal La Patrie en février 1884.


Le pont Victoria

La construction du pont Victoria a duré sept années; elle a coûté sept millions de piastres; la longueur du pont est de sept mille pieds.

Commencée en 1863, cette gigantesque entreprise a été complétée au commencement de 1870.

250,600 tonneaux de pierres et 7,500 tonneaux de fer y ont été employés.

L'ouvrage en fer est soutenu par 24 piles et deux culées ou massifs placés aux extrémités du pont qui servent à résister à sa poussée latérale.

L'arche du centtre a 330 pieds de longueur; les 24 autres (12 de chaque côté) ont 242 pieds chacune. La longueur des culées est de 242 pieds pour chacune. La longueur totale du pont, y compris les culées, est de 7,000 pieds.

La hauteur au-dessus du niveau de l'eau, à l'arche du centre, est de 60 pieds descendants vers les extrémités à raison de un pied par 130 pieds.

La maçonnerie forme trois millions de pieds cubes. Le poids du fer des tubes est de 3,000 tonneaux.

Le tube à travers lequel les trains passent sur l'arche du milieu, a 22 pieds de hauteur et 600 pieds de longueur et 60 pieds de largeur; aux extrémités du pont, il y a 19 pieds de hauteur et 16 de largeur.

La longueur totale d'une rive à l'autre est de 10,284 pieds, ou environ 50 verges de moins que 2 milles anglais.

Le plan du pont Victoria est l'oeuvre de l'illustre ingénieur écossais Robert Stephenson, et il a été exécuté sous la surveillance de M. A. M. Ross, ingénieur du Grand-Tronc.

Les entrepreneurs étaient MM. Pete, Brassey, Britts et Jacobson, que représentait ici M. James Hodges.

Le tube est couvert en ferblanc, d'après un système, alors nouveau, inventé et mis à exécution par un jeune Canadien de Montréal, M. Martineau.

La Patrie, mardi 12 février 1884, page 1.





Jacques Beaulieu
jacqbeau@canardscanins.ca
Révisé le 3 avril 2018
Ce site a été visité 10782352 fois
depuis le 9 mai 2004