Mes racines / my roots

Henri Césaire Saint-Pierre


Adéline Albina Lesieur


Napoléon Mallette


Louis Émery Beaulieu


Guillaume Saint-Pierre


Joseph Bélanger


Geneviève Saint-Pierre


Jeanne Beaulieu Casgrain


Jean Casgrain


Simone Aubry Beaulieu


Marcel Malépart


Jaque Masson


Édouard Trudeau


Rolland Labrosse


Jacques Cousineau



Recherche
de
"Mes racines"

sur
JacquesBeaulieu.Ca


Retour
à la page
initiale

de
JacquesBeaulieu.Ca
Le Théâtre. - L'hôtel Rasco

Le bon vieux temps

D'après des articles parus dans le journal La Patrie en décembre 1884.


    LE BON VIEUX TEMPS

    Le Théâtre. - L'hôtel Rasco.

  1. Le premier Théâtre Royal (Théâtre Molson): construit en 1825

    En 1825 on construisit le premier théâtre à Montréal. L'édifice avait été bâti par une compagnie dont l'honorable John Molson était le principal actionnaire.

    Ce théâtre, qui s'appelait le Théâtre Royal, était aussi connu sous le nom de Théâtre Molson.

    Sa construction avait coûté £6000. Les plans avaient été préparés par M. Forbes, architecte.

    Le Théâtre Royal a été bâti originairement sur la rue St-Paul, à l'endroit où se trouve aujourd'hui l'aile Est du Marché Bonsecours.

    La façade avait une colonnade de l'ordre dorique et l'ensemble offrait un très joli coup d'oeil. Il fut démoli vers 1845 pour faire place au marché.

  2. Le deuxième Théâtre Royal : construit vers 1845 M. Hayes bâtit le deuxième Théâtre Royal dans l'encoignure ouest de la place Dalhousie.

    Le nouveau théâtre fut détruit par le grand incendie de 1852.

  3. Le troisième Théâtre Royal : construit en 1854

    En 1854 M. Jesse Joseph fit bâtir le Théâtre Royal actuel sur la rue Côté.

    De 1830 à 1840 il y eut aussi un théâtre de second ordre dans l'ancien hôtel St Nicolas, aujourd'hui l'hôtel Richelieu, Place Jacques-Cartier.

  4. L'hôtel Rasco: ouvert en 1836

    Dans le bon vieux temps, l'hôtel le plus fashionable de Montréal était l'hôtel Rasco. Quantum mutatus ab illud. L'hôtel a été bâti sur le site de l'ancien palais de M. de Vaudreuil, gouverneur du Canada, sous la domination française. Il est composé de deux immenses corps de logis reliés ensemble par des corridors à l'extrémité est.

    L'hôtel Rasco, dont la construction coûta £9,840 et l'ameublement £3,300, a été ouvert le premier mai 1836. L'hôtelier entreprenant avait auparavant occupé l'édifice érigé à côté du théâtre royal, connu sous le nom de "Britisn American Hotel" qui fut détruit par le feu le 24 avril 1833.

    L'alarme fut donnée pendant que le public entrait dans l'hôtel pour assister à une soirée musicale. Les flammes se propagèrent avec une rapidité prodigieuse et en peu de minutes elles avaient envahi la maison de la cave au comble. Le spectacle de l'incendie du British American fut aussi grandiose que terrible. Heureusement on n'a enrégistré aucune perte de vie. Les ruines de l'ancien hôtel ne furent déblayées que lors de la construction du marché Bonsecours.

    L'hôtel Rasco actuel est aujourd'hui la propriété des héritiers de feu l'hon. C. A. Rodier.

    Le père Rasco était un petit vieux grassouillet et vif. Après avoir amassé un assez joli magot, il est allé mourir en Italie, son pays natal.

    La Patrie, jeudi 4 décembre 1884, page 4.





Jacques Beaulieu
jacqbeau@canardscanins.ca
Révisé le 3 avril 2018
Ce site a été visité 11639904 fois
depuis le 9 mai 2004