Mes racines / my roots

Henri Césaire Saint-Pierre


Adéline Albina Lesieur


Napoléon Mallette


Louis Émery Beaulieu


Guillaume Saint-Pierre


Joseph Bélanger


Geneviève Saint-Pierre


Jeanne Beaulieu Casgrain


Jean Casgrain


Simone Aubry Beaulieu


Marcel Malépart


Jaque Masson


Édouard Trudeau


Rolland Labrosse


Jacques Cousineau



Recherche
de
"Mes racines"

sur
JacquesBeaulieu.Ca


Retour
à la page
initiale

de
JacquesBeaulieu.Ca
Procès de Tancrède Miron pour le meurtre

Tancrède Miron, accusé du meurtre d'Adolphe Tessier

Dates du procès: 6 au 9 juin 1884
Verdict: assaut simple
Sentence: douze mois de prison



  1. samedi 19 avril 1884, page 3

    Défense - M. Saint-Pierre, avocat, a été chargé de la défense de Tancrède Miron, accusé de meurtre.


  2. vendredi 6 juin 1884, page 3
    COUR D'ASSISES
    Séance d'hier après-midi

    ... Les personnes suivantes sont ensuite assermentées comme jury dans la cause de Tancrède Miron, accusé du meutre de son beau-frère.

    Alphonse Tessier, Alexis Gauthier, Michel Verdon, Onézime Dagenais, Adolphe Gariépy, Alphonse Gauthier, Michel Favreau, Michel Many, Joseph Tremblay, François Demers, Adolphe Larivière, Joseph Loiseau, Pascal Jodouin.

    Le fils et la femme du défunt, l'homme de police qui a fait l'arrestation et le Dr Fafard sont entendus comme témoins.

    La preuve est la même qui a été faite à l'enquête du coroner et dont on se rappelle encore.

    Miron, dans un moment d'ivresse et un accès de jalousie, a porté un coup de poing à son beau-frère qui est tombé sur un perron de pierre et est mort peu de temps après. Il n'y a pas eu préméditation et le cas paraît se réduire à un homicide involontaire.

    Le procès se continuera aujourd'hui.


  3. samedi 7 juin 1884, page 3
    COUR D'ASSISES
    7 juin 1884

    Présidence de l'hon juge Dorion.

    On continue le procès de Tancrède Miron, accusé du meurtre de Adolphe Tessier.

    Les Drs Fafard et H. Mathieu donnent les détails de l'autopsie et expriment l'opinion que la mort a résulté de congestions du cerveau et des poumons, qui ont pu être causées par les blessures reçues par le défunt.

    En réponse à l'avocat de la défense, M. Saint-Pierre, ils admettent que beaucoup d'autres causes que des coups peuvent produire une congestion, par exemple la crainte, la douleur, la joie, un effort violent, ou toute autre émotion morale quelconque, de sorte qu'il pouvait suffire d'un coup très léger pour produire un résultat comme celui qu'on constate dans ce cas-ci, surtout lorsque le sujet est prédisposé par des maladies du foie et du coeur, comme l'était le défunt.

    La défense fait entendre ses témoins cette après-midi. Elle se repose beaucoup sur le témoignage des médecins.

    On croit que le procès se terminera ce soir.


  4. lundi 9 juin 1884, page 2
    Assaut simple

    Comme nous le prévoyions samedi, le jury dans la cause de Tancrède Miron, accusé de meurtre, n'a pas tenu le prisonnier responsable de la mort de Tessier et après un quart d'heure de délibérations seulement, a rendu un verdict d'assaut simple.

    M. Saint-Pierre a conduit la défense avec beaucoup d'habileté.


  5. vendredi 13 juin 1884, page 3
    LES SENTENCES
    Cour d'assises.

    Les sentences suivantes ont été prononcées, ce matin, en cour d'assises...

    Tancrède Miron, accusé du meurtre de son beau-frère mais qui n'a été déclaré coupable que d'un assaut simple, douze mois de prison...





Jacques Beaulieu
jacqbeau@canardscanins.ca
Révisé le 3 avril 2018
Ce site a été visité 12143973 fois
depuis le 9 mai 2004