Mes racines / my roots

Henri Césaire Saint-Pierre


Adéline Albina Lesieur


Napoléon Mallette


Louis Émery Beaulieu


Guillaume Saint-Pierre


Joseph Bélanger


Geneviève Saint-Pierre


Jeanne Beaulieu Casgrain


Jean Casgrain


Simone Aubry Beaulieu


Marcel Malépart


Jaque Masson


Édouard Trudeau


Rolland Labrosse


Jacques Cousineau



Recherche
de
"Mes racines"

sur
JacquesBeaulieu.Ca


Retour
à la page
initiale

de
JacquesBeaulieu.Ca
Henri Adolphe Saint-Pierre
Merci à Louiselle Saint-Laurent pour sa contribution cruciale à cette page



La famille de Henri Adolphe Saint-Pierre

Henri Adolphe, naquit à Montréal le 19 avril 1878. Il était le fils de maître Henri Césaire Saint-Pierre et de madame Albina Lesieur. POUR LEUR PROPRE FAMILLE, PRESSEZ ICI.

Selon le Lovell de 1901-1902, il habitait chez son père au 144 rue Berri et était étudiant en droit de 1901-1902. Les Lovell de 1903-1904, 1904-1905 et 1905-1906 affirment qu'il vit à la même adresse et est avocat dans le bureau de Pelissier, Wilson & St. Pierre. Il disparaît ensuite du Lovell.

Henri Adolphe maria le 26 novembre 1904 en l'église de Saint-Jacques Amelia Fennie Ellicott, fille majeure de James Ellicott et de Sarah Burguess, une protestante.

Il fut longtemps protonotaire de la Cour Supérieure pour le district de Pontiac. Il habitait alors dans la localité de Bryson, située dans ce district sur la rivière aux Outaouais entre Pembroke et Ottawa. Au recensement de 1911, il habitait sur la rue Main Street, Bryson, avec son épouse Amelia, née en septembre 1881. Ils avaient une servante, Lena Kelly, née en 1892.

Il devint plus tard député-protonotaire de la Cour Supérieure pour le district de Montréal. A sa mort, le 19 octobre 1923, il habitait au 55 rue Saint-Denis. Il fut enterré dans la concession de son père le 22 octobre 1923.


Documents numérisés ou transcrits

  1. L'entrée concernant le baptême de Joseph Adolphe Henri Saint-Pierre à l'église Saint Jacques le Majeur de Montréal (20 avril 1878)



    Ce vingt Avril mil huit cent soixante dix huit, Je Prêtre, soussigné, ai baptisé Joseph Adolphe Henri né la veille, fils légitime de Henri Césaire St Pierre écuyer Avocat signe et de Dame Marie Adéline Albina le Sieur de cette paroisse. Parrain Louis Adolphe Lesieur, marchand, de cette paroisse. soussigné Marraine Marie Elizabeth Loranger [?] soussigné

  2. L'entrée concernant le mariage de Joseph Adolphe Henri Saint-Pierre et de Amelia Fennie Ellicott à l'église Saint Jacques le Mineur de Montréal (26 novembre 1904)



    Le vingt-six novembre, mil neuf cent quatre, vu la dispense accordée par Monseigneur Zotique Racicot, protonotaire apostolique, vicaire général, et administrateur de diocèse de Montréal, à l'effet de lever la défense de l'Eglise, qui empêche de contracter mariage ensemble à Henri Adolphe St Pierre, catholique, avocat, fils majeur de l'Honorable Henri St Pierre, juge de la Cour Supérieure, et de Albina Lesieur, de cette paroisse, d'une part; et à Amélia Finnie Ellicott, protestante, fille majeur de défunt James Ellicott et Sara Burgess, de la Cité de Montréal, d'autre part; en vertu d'un Indult [?] Apostolique, en date du deux mai, mil neuf cent trois; vu aussi la dispense de toute publication de bans, accordée par le dit administrateur du diocèse, ne s'étant découvert aucun autre empêchement au dit mariage, nous , prêtre soussigné, vicaire paroissial avons reçu leur mutuel consentement de mariage, en présence de Andrew Morris Ellicott, cousin germain de l'épouse, et de John Walden[?] Ernest Kilpion, filleul de l'époux, qui, ainsi que les époux, ont signé av ec nous. Lecture faite.

    L'entrée de Henri Adolphe Saint-Pierre et sa famille au recensement de 1911

    Ce qui suit est copie d'une partie du feuillet 5 du livret numéroté 2 du recensement de 1911 pour le sous-district 40 (Bryson) du district 185 le comté de Pontiac:




    Ce qui suit est une transcription de ses lignes 44 à 46 :

    44 44 Saint-Pierre, Henri A. M Head M April 1878 33
    . .
    Amelea
    F Wife M Sept 1881 30
    . . Kelly, Luna F Servant S . 1892 19

    Légende cinquième colonne: Sexe
    septième colonne: Statut matrimonial: célibataire (S) ou marié (M)
    huitième et neuvième colonnes: Date de naissance
    dixième colonne: âge



COUR DU CORONER

M. Henri-A. Saint-Pierre, 45 ans, député-greffier à la Cour, et demeurant à 55 rue Saint-Denis, a été trouvé mort dans son lit, ce matin. Le député-coroner Prince a rendu un verdict de mort accidentelle.

Le défunt était le fils de feu le juge Saint-Pierre et le frère de M. Guillaume Saint-Pierre.


SAINT-PIERRE – À Montréal, le 19 courant à l’âge de 45 ans, est décédé Henri Saint-Pierre, député-protonotaire.

Les funérailles auront lieu lundi le 22 courants, le convoi funèbre partira des bureaux de la Soc. Coop. des Frais Funéraires, rue Sainte-Catherine Est, à 7 h. 30, pour se rendre à l’église St-Jacques et de là au cimetière de la Côte des Neiges, lieu de la sépulture. Parents et amis sont priés d’y assister sans autre invitation.


FEU M. H.-A. SAINT-PIERRE

Les funérailles de M. Henri-A. Saint-Pierre, greffier de l’hon. juge Weir, ont eu lieu, ce matin, à l’église S.-Jacques, au milieu d’un grand concours de parents et d’amis. La Compagnie Générale de Frais Funéraires, coin Sainte-Catherine et Sanguinet, où le corps reposait en chapelle ardente [illisible] rendre à l’église.

La levée du corps [illisible] Olivier Maurault, [illisible] le service assisté [illisible] ...chard, p.s.s. et [illisible] Vigeant, comme [illisible].

La chorale de [illisible] sous la direction de M. Ar[illisible] la messe de [illisible] pierre touchait [illisible] étaient: MM. Gratton, [illisible]lix Langlois, A.-L. [illisible].

Le deuil était conduit par Guillaume Saint-Pierre, son frère; Lorenzo Bélanger, Alexandre Prud’homme , [illisible]Ellicot et Thos.-W. Ball, ses beaux-frères, l’hon. juge C.-A. Wilson, MM. Bruno et J.-A. Wilson, ses cousins; [illisible], Jacques et Laurent Bélanger, ses neveux.

On remarquait dans le cortège: l’hon. juge Weir, MM. Adélard Laberge, L.-B.A. Tison, Louis Normandin, E. Cholette, Oscar Robert, Claude Choquette, [illisible] Paquette, Hector et Armand Prud’homme, J.-H. Gervais, Albert Giroux, M.-R. Portelance, Gustave Piteau, Georges-C. Leroux, Gédéon Prud’homme, Charles Merrill, H. Damphousse et autres.


LATE HENRI A. SAINT-PIERRE

Mr. Henri A. Saint-Pierre who passed away last week, was the eldest son of the late Honorable Mr. Justice Saint-Pierre, and was himself also a lawyer by occupation, and was well known in court circles in this city.

Mr. Saint-Pierre was, for many years, Protonotary of the Superior Court for the District of Pontiac, and was a resident during that time at Bryson. In that district, and during his tenure in office, Honorable Mr. Justices Champagne and W. A. Weir presided over the courts of the district. Subsequently he accepted a position as Deputy Protonotary of the Superior Court at Montreal, and was occupying that office at the time of his death. During the few days which preceeded his death, some of his friends noticed that he was not looking as well as usual, but his death was quite un-expected and came as a great shock. He was only 45 years of age.

Mr. Saint-Pierre’s funeral was attended by a large number of friends and relatives. Among the mourners present were: Mr. William Saint-Pierre, brother of the deceased; Lorenzo Belanger; J. Alex. Prud’homme; Charles Peach Ellicot and Rev. Thomas W. Ball, all brothers-in-law; Honorable Mr. Justice C. A. Wilson and Messes. Bruno and J. A. Wilson, cousins; Pierre, Jacques and Laurent Bélanger, nephews.

In the funeral cortege there were also present among others, the Hon. Mr. Justice Weir, M. William Patterson, K.C., and Messrs. Adelard Laberge, L. B. A. Tison, Louis Normandin, E. Cholette, Oscar Robert, Claude Choquette, Ernest Paquette, hector et Armand Prud’homme, J. H. Gervais, Albert Giroux, M. R. Portelance, Gustave Piteau, Georges C. Leroux, Gedeon Prud’homme, Charles [illisible] and H. Damphousse.





Jacques Beaulieu
jacqbeau@canardscanins.ca
Révisé le 3 avril 2018
Ce site a été visité 10780508 fois
depuis le 9 mai 2004