Mes racines / my roots

Henri Césaire Saint-Pierre


Adéline Albina Lesieur


Napoléon Mallette


Louis Émery Beaulieu


Guillaume Saint-Pierre


Joseph Bélanger


Geneviève Saint-Pierre


Jeanne Beaulieu Casgrain


Jean Casgrain


Simone Aubry Beaulieu


Marcel Malépart


Jaque Masson


Édouard Trudeau


Rolland Labrosse


Jacques Cousineau



Recherche
de
"Mes racines"

sur
JacquesBeaulieu.Ca


Retour
à la page
initiale

de
JacquesBeaulieu.Ca
Le GAR à Montréal
<H2>Le GAR à Montréal

Henri Césaire Saint-Pierre


Articles parus concernant le GAR à Montréal:

  1. Le 14 mai, 1890:
  2. Grande Armée de la République

    Une assemblée de tous les vétérans de la guerre de sécession, munis de leurs congés ou certificats de service, est convoquée pour jeudi le 15 courant, afin de procéder à l'élection des officiers du nouveau poste qui doit être désigné sous le nom de Poste "Général Hancock, numéro 105.

    La réunion aura lieu à l'hôtel Revere, 33 et 35 rue Cathedrale, à 7 1/2 heures précises.


    La Patrie
    Mercredi 14 mai 1890,
    page 4.

  3. Le 16 mai, 1890:
  4. LA GRANDE ARMÉE
    Élection des officiers du poste hier soir

    Le poste de Montréal de la Grande Armée de la République a tenu une assemblée hier soir à l'hôtel Revere, et les officiers suivants ont été élus: Commandeur, A. Schelle; premier sous-commandeur, Jos. Street; adjudant, Patrick Burns; quartier-maître, J. B. Longe; sergent, P. Rivard; Chapelain, C. Newhouse; officier du jour, A. D. Cable; officier de la garde, G. Sawer; sergent-major, G. McDermott; sergent quartier-maître, J. Morrice.

    L'assemblée a été ajournée à lundi soir, lorsque l'on fera l'installation des officiers. Le poste est sous le contrôle du district de la Grande Armée du Vermont, et lundi le commandeur de ce district, accompagné de plusieurs officiers, sera présent. Le fête sera suivie d'un banquet à l'hôtel Revere.


    La Patrie,
    vendredi, 16 mai 1890,
    page 4.

  5. Le 20 mai, 1890:
  6. GRANDE ARMÉE DE LA RÉPUBLIQUE
    L'installation des officiers et banquet à l'hôtel Revere

    L'installation des officiers au poste de la grande armée de la république a eu lieu à l'hôtel Revere hier soir, en présence de plusieurs officiers américains qui se sont rendus à Montréal dans le but d'assister à cette cérémonie.

    Nous avons donné, dans une récente édition de LA PATRIE les noms de ces officiers.

    Après l'installation, un banquet a eu lieu et des discours ont été prononcés par les invités. Les visiteurs du Vermont, qui ont charge du poste nouveau, sont enchantés de la réception qui leur a été faite par leurs confrères montréalais.


    La Patrie,
    Mardi, le 20 mai 1890,
    page 4.

  7. Le 31 mai, 1892:
  8. La décoration des tombes

    Hier, était le jour de la décoration des tombes aux Etats-Unis et partout où il y a des Américains.

    A Montréal, les membres de la G. A. R., poste Hancock, se sont réunis dans leurs salles de la rue St Jacques et, après une cérémonie impressionnate, ils se sont rendus à nos cimetières pour déposer des fleurs sur 27 tombes.


    La Patrie,
    Mardi, le 31 mai 1892,
    page 4.

  9. Le 31 mai, 1892:
  10. "Memorial" et "Decoration Days"

    _____

    Les vétérans de la grande armée de la république qui résident à Montréal ont, comme les années précédentes, célébré les deux jours commémoratifs destinés à perpétuer le souvenir des soldats républicains des États-Unis.

    Les uns sont tombés sur les champs de bataille de la terrible guerre civile américaine, les autres sont morts depuis à leurs foyers. Leurs frères d'armes qui survivent tiennent toujours à honorer leur mémoire.

    Dimanche, était le "Memorial Day" et d'imposants services religieux ont été célébrés dans les diverses églises de Montréal. À l'église Sainte-Anne, M. l'abbé Strubbe a prêché un éloquent sermon à cette occasion. Le poste Hancock était représenté par la partie catholique de ses membres.

    Hier, à deux heures, le jour de la "décoration", fête des morts, si l'on veut, un service commémoratif a eu lieu à la salle de la grande armée rue Saint-Jacques.

    Le principal orateur a été le capitaine Culver, de Saint-Albans. Le discours qu'il a prononcé a été très remarquable. Après le service, le poste s'est rendu aux cimetières de la Côte-des-Neiges et au cimetière Mont-Royal, pour décorer de fleurs les tombes des anciens soldats de l'armée du nord, enterrés à ces endroits.


    La Minerve,
    Mardi le 31 mai, 1892,
    page 1.

  11. Le 31 mai, 1893:
  12. LA GRANDE ARMÉE

    _____

    LE GOUVERNEUR DU VERMONT PREND PART À LA DÉMONSTRATION

    _____

    Hier, les membres de la Grande Armée de la République qui demeurent à Montréal, se sont réunis à leur salle, No 411 rue Saint-Jacques. De là, ils se sont rendus au cimetière pour déposer des couronnes sur les tombes de leurs camarades défunts.

    L'honorable L. K. Fuller, gouverneur de l'État du Vermont, a assisté à la démonstration.

    Il a pris la parole, exprimé ses sympathies pour le Canada et l'espoir de voir les deux pays marcher sous la bannière de l'amitié.

    Plusieurs autres orateurs ont aussi faits des discours éloquents.

    Cette fête a été bien réussie.

    Le maire de Montréal a envoyé des couronnes pour être déposées sur la tombe des braves soldats de la Grande Armée, inhumés à Montréal.


    La Minerve,
    Mercredi le 31 mai, 1893,
    page 3.

  13. Le 30 mai, 1894:
  14. LE "DECORATION DAY"
    Célébré à Montréal

    Les vétérans qui ont servi dans l'armée américaine durant la guerre entre le Nord et le Sud et qui demeurent en cette ville, ont célébré le "Decoration Day" par une grande promenade en voiture à travers les rues de la ville et sur la montagne.

    Toutes les voitures étaient superbement décorées de drapeaux américains.

    En tête du cortège marchait un carosse chargé de fleurs, que l'on est allé déposer sur les tombes de ceux qui ont disparus et qui dorment au cimetière de la Côte-des-Neiges ou au cimetière Mont-Royal.

    Le consul américain a suivi le cortège et a lui-même déposé les couronnes sur les tombes des défunts.

    La Patrie
    mercredi 30 mai 1894,
    page 4.


  15. Le 31 mai, 1894:
  16. LA GRANDE ARMÉE
    LA FETE D'HIER

    Comme nous l'avons dit hier, les vétérans de la Grande Armée de la République américaine ont célébré avec éclat le "Decoration Day". Ils se sont rendus au cimetière où reposent plusieurs de leurs camarades et ont décoré leurs tombes de fleurs.

    Les vétérans de la Grande Armée établis à Montréal se sont formés en association sous le nom de "poste" No 105, général Hancock, département du Vermont.

    Cette organisation existe depuis 1890 et est dans un état de prospérité.

    Avant de procéder à la décoration des tombes, le consul américain à Kingston, le colonel H. M. Twitchell a prononcé un joli discours, qui a vivement impressionné les auditeurs.

    Voici les noms des personnes qui faisaient partie de la grande armée et qui dorment maintenant sous le gazon de nos cimetières:

    CATHOLIQUES

    Chs H. Coffin, Peter Woods, Ed. O'Brien, Jas Bowes, Geo. Williams, Redmond T. Byrne, Martin Higgins, Geo. Gordon, John Emerson, Martin Hood, Patrick Hooban, Chs Garrick, L. Meyers, Thos. Lapierre, John Fitzgerald, Henry Belleville, Alex. Schelle, Alexander Gravelle, O. H. Mallette. On voit qu'il y a plusieurs Canadiens-français.

    PROTESTANTS

    Frank Doyle, M. Henthorn, Martin Craig, John Godfrey, Wm Thornton, Robt Sutherland, A. Harrison, Jas A. Hoppel, John Logan, Wm B. Jackson, Peter Drummond, Alex. Sterling, lieut.-col Morton, John Hean, T Woodhouse, John Scott, Geo. Ahern, Alex. Finlay, Bowie.

    Parmi les personnes présentes à la démonstration, nous avons remarqué, outre le colonel Twitchell, le Dr Anderson, consul-général américain à Montréal; M. Gorman, vice-consul général américain à Montréal; capt. Marr, Lachine; col W. Norris, col. Tracy, Richford, Vt; commandant J. H. Kimball, adjudant J. T. Bannister, quartier-maître Thomas Lyman, officier du jour Geo. Saur, officier-de-garde Peter Beau, chapelain T. A. Scott, sergeant-major N. H. Cross, sergent-quartier-maître E. Stillwell, sergent N. H. Jones, colonel A. D. Florence, aide-de-camp, colonel J. B. Lorge, colonel Eric Adams.


    La Pastrie,
    Jeudi le 31 mai, 1894,
    page 5.

  17. Le 31 mai, 1894:
  18. LA GRANDE ARMÉE

    _____

    LA MÉMOIRE DU COEUR

    _____

    Hier était le "Decoration Day". Les vétérans de la grande armée de la République ont célébré cette date avec les cérémonies ordinaires. Ils se sont rendus au cimetière où reposent plusieurs de leurs camarades et ont décoré leur tombe de fleurs.

    Les vétérans de la grande armée établis à Montréal se sont formés en association connue sous le nom de "poste" No 105, général Hancock, département du Vermont.

    Cette organisation existe depuis 1890 et est dans un état de prospérité.

    Avant de procéder à la décoration des tombes, le consul américain à Kingston, le colonel H. M. Twitchell a prononcé un joli discours, qui a vivement impressionné les auditeurs.

    Voici les noms des personnes qui faisaient partie de la grande armée et qui dorment maintenant sous le gazon de nos cimetières:

    CATHOLIQUES

    Chs H Coffin, Peter Woods, Ed O'Brien, Jas Bowes, Geo Williams, Redmond T Byrne, Martin Higgins, Geo Gordon, John Emerson, Martin Hood, Patrick Hooban, Chs Garrick, L. Meyers, Thos Lapierre, John Fitzgerald, Henry Belleville, Alexander Gravelle, Alex Schelle, O H Mallette. On voit qu'il y a plusieurs Canadiens-français.

    PROTESTANTS

    Frank Doyle, M Henthorn, Martin Craig, John Godfrey, Wm Thornton, Robt Sutherland, A Harrison, Jas A Hoppel, John Logan, Wm B Jackson, Peter Drummond, Alex Sterling, lieutenant-colonel Morton, John Hean, T Woodhouse, John Scott, Geo Ahern, Alex Finlay, Bowie.

    Parmi les personnes présentes à la démonstration, nous avons remarqué, outre le colonel Twitchell, le Dr Anderson, consul général américain à Montréal, M. Gorman, vice-consul général américain à Montréal, capitaine Marr, Lachine, colonel W Norris, colonel Tracy, Richford, Vt, commandant J H Kimball, adjudant J T Bannister, quartier-maître Ths Lyman, officier du jour Geo Saur, officier de garde Peter Beau, chapelain T A Scott, sergeant-major N H Cross, sergent quartier-maître E Stillwell, sergent N H Jones, colonel A D Florence, aide-de-camp, colonel J B Lorge, colonel Eric Adams.


    La Minerve,
    Jeudi le 31 mai, 1894,
    page 1.

    Les individus dont les noms suivent ont été ensevelis dans le Cimetière Notre-Dame des Neiges avant le 31 mai 1894 et sont probablement ceux mentionnés dans la liste ci-haut, soit, dans l'ordre de leur apparition sur cette dernière:

    • Charles Henri Coffin, inhumé le 11 juin 1885 dans la concession 00001 de la section A;
    • Peter Woods, inhumé le 3 juillet 1890 dans la concession 00215 SE de la section F;
    • Edward O'Brien, inhumé le 5 décembre 1890 dans la concession 00742 de la section H;
    • James Bowes, inhumé le 2 juin 1876 dans la concession 00237 de la section P; et
    • Redmond Byrne, inhumé le 3 mars 1891 dans la concession 01612 de la section P.

    Les autres défunts catholiques ont dû être enterrés dans un des autres cimetières catholiques des environs de Montréal.


  19. Le 31 mai, 1895:
  20. LA FÊTE DES VÉTÉRANS

    ____

    AU MONT ROYAL

    Les Vétérans de la guerre américaine -1861-66 - célébraient hier le "Memorial Day."

    Ainsi que la chose se fait dans toutes les villes des États-Unis, les vétérans qui habitent Montréal se sont rendus au cimetière Mont-Royal, où leurs camarades dorment leur dernier sommeil, et déposèrent des fleurs sur la tombe des disparus.

    M. H. C. Saint-Pierre, C.R., l'un des vétérans qui fut pendant quatorze mois prisonnier durant la guerre, dans un discours de circonstance, a évoqué les souvenirs du passé et parlé des compagnons qui ne sont plus.


    La Minerve,
    Vendredi le 31 mai, 1895,
    page 4.

  21. Le 31 mai, 1899:
  22. DECORATED THE GRAVES
    G.A.R. Pays Tribute to Memory of Dead Comrades

    Simple but very impressive were the Decoration Day ceremonies performed by Hancock Post, No 105, G.A.R., and its auxiliary the Woman's Relief Corps, over the graves of United States soldiers at Mount Royal and Cote des Neiges cemeteries yesterday afternoon. Every member of the order made it his personal duty to assist in commemorating the sacrifices and services of these who gave their lives in defence of the flag of their country, and garlands of fragrant flowers, wreathed by loving hands, and flags marked the mounds.

    The principal service was held over the grave of Comrade William H. Boyd, where, under the shade of a splendid lilac tree, and surrounded by a wilderness of blossoms, Post Commander Murray, assisted by Chaplain Young, exemplified the Grand Army ceremony. Following the salute to the dead, during which the old soldiers stood uncovered, flowers contributed by Lady Van Horne, Mrs. J.H.R. Molson, Mrs Thornton, Mrs. W.S. Norris, Messrs. Wilshire, Campbell, Bennett, Martin, Girdwood, Harris, Cunningham, Hopkins, Smith, Murray, Goulet, Hare, Freese, Joseph and Smallpiece, and members of the post, were laid at the soldiers' graves. The specially invited guests were: Mr. Thomas Hutton Farmer, Verdun; Messrs F.M. Down, H.H. Mitchell and William Dunne, of New York city.

    Mr. Henri C. St. Pierre, Q.C., who recently joined the Grand Army, was the orator of the day. He spoke for fifteen minutes on the lesson of loyalty to flag and country for coming generations, who will cherish the deeds of valor and patriotism of those gone before. In closing, Mr. St. Pierre said:

    "While performing this sacred duty towards our dead companions, and while thus speaking of what we have done in our younger days in the American republic, let us not forget that we also are living in a free country: that our first and dearest affections are for our own country, and that what we did elsewhere years ago for the defence of liberty and right we would be ready to do again for the defence of our own flag and the protection of our own country."


    The Gazette,
    May 31st, 1899.

    You can find HERE the complete text of Henri Césaire Saint-Pierre Oration on that day.


  23. Le 20 juin, 1899:
  24. LA GRANDE ARMÉE
    Cinq mille vétérans arrivés à Montréal cet après-midi
    Réception ce soir au Windsor
    Parade jeudi

    Cinq mille vétérans de la Grande Armée de la République arriveront cet après-midi, à 4.15 hrs, à la gare du Grand Tronc. Ce détachement vient du Vermont. L'on remarque le commandant en chef Johnson, de l'Ohio; le gouverneur Smith, du Vermont, le sénateur Proctor, représentant le président McKinley; l'hon. K. Haskins, orateur de la chambre des représentants du Vermont, le commandant Harris, du Vermont et Mme Amanda T. Newcome, de Montpelier, présidente du "Women's Relief Corps". Les commandants Johnson et Harris, ainsi que le gouverneur Smith, seront accompagnés de leur état-major.

    Les visiteurs seront reçus par un comité composé du commandant Murray et de son état-major; MM. Kimble, Revor, Newhouse, Varner, Baker, Young, Lorge, Stillwell, Shaw et Descarrier, de la cour Hancock; Mmes Eleanor Arless, présidente; Mmes Addaman, Lorge, Lefebvre, Gremer, et Mlles Riley, Saur et Lodge,

    Le commandant Waugh représentera l'armée et la marine anglaise.

    Les membres de la cour Hanckok donneront une réception ce soir de 9 à 12 hrs, à l'hôtel Windsor.

    La grande parade des Vétérans aura lieu jeudi matin, sous les auspices de la société St-Jean-Baptiste. Leur lieu de ralliement pour cette sortie sera le Champ-de-Mars.


    La Patrie,
    Mardi, 20 juin 1899,
    page 6.

  25. Le 23 juin, 1899:
  26. LES VÉTÉRANS DE LA GRANDE ARMÉE

    Hier matin, les Vétérans de la Grande Armée de la République se sont formés en rang à l'hôtel Windsor, pour se rendre au square Viger, afin de prendre part à la procession St-Jean-Baptiste.

    En passant au square Victoria, le commandant Harris a ordonné le salut royal et tous se sont découverts devant la statue de la reine Victoria. Cette marque de courtoisie a été fort remarquée par les personnes présentes. Outre le détachement du Vermont au complet, nous avons remarqué le sénateur Proctor, délégué du président McKinley, et le juge Harlan, de la Cour Suprême des États-Unis.

    Au square Viger, les vétérans attendirent le départ de la procession de la St-Jean-Baptiste.

    Ils sont retournés à leurs quartiers généraux à midi, accompagnés des fanfares de Lyndonville et Montpellier.

    Le "Woman Relief Corps" a installé les officiers à l'hôtel Windsor. À la séance de l'après-midi, Mmes Goodwin, Raymond, Scribner, Hovew et Perry, ont été choisies pour faire partie du comité exécutif, et Mmes Electa Murphy, Mary Bentley, Ellen Jones, Rosette Withney, Martha Fish, Mlle Jennie Riley, Annie Spaulding, Abba Smith et Eulaen Field, ont été choisies comme déléguées à la convention Nationale qui aura lieu du 4 au 9 septembre prochain, à Philadelphie.

    Les vétérans sont enchantés de la réception qui leur a été faite à Montréal. Ils disent qu'ils n'ont pas assisté à une aussi belle fête depuis 1884.

    Le sénateur Proctor a déjà été secrétaire de la guerre sous le président McKinley et a fait la campagne à Santiago, lors de la dernière guerre. Il est parti pour St-Stephen, N.B., hier soir, en compagnie de sir William Van Horne.


    La Patrie
    Vendredi, 23 juin 1899,
    page 5.





Jacques Beaulieu
jacqbeau@canardscanins.ca
Révisé le 3 avril 2018
Ce site a été visité 11655929 fois
depuis le 9 mai 2004