Mes racines / my roots

Henri Césaire Saint-Pierre


Adéline Albina Lesieur


Napoléon Mallette


Louis Émery Beaulieu


Guillaume Saint-Pierre


Joseph Bélanger


Geneviève Saint-Pierre


Jeanne Beaulieu Casgrain


Jean Casgrain


Simone Aubry Beaulieu


Marcel Malépart


Jaque Masson


Édouard Trudeau


Rolland Labrosse


Jacques Cousineau



Recherche
de
"Mes racines"

sur
JacquesBeaulieu.Ca


Retour
à la page
initiale

de
JacquesBeaulieu.Ca
La famille du brigadier général E. D. A. Labelle

La famille de Alfred Eugène Damase Labelle et Amélie Sicotte

Alfred Eugène Damase Labelle naquit le 23 août 1866 et fut baptisé le même jour à Notre Dame de Montréal. Ses parrain et marraine étaient André Damase Jobin et Virginie Masson. (Cet acte est trouvé plus bas.) Ses parents étaient Jean Baptiste Hospice Labelle et Marie Lise Léocadie Masson. Pour plus sur leur famille, pressez ICI.

Alfred Eugène Damase épousa en la cathédrale de Montréal le 30 avril 1890 Amélie Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte et de Marie Lucie Malvina Giard. (Cet acte est trouvé plus bas.)Pour plus sur leur famille, pressez ICI.

Marie Lucile Amélie Sicotte était née à Québec le 9 juillet 1868 et fut baptisée le lendemain à Notre Dame de Québec. Ses parents étaient domiciliés à Montréal. Ses parrain et marraine étaient Norbert Arthur Giard et Amélie Giard, de la paroisse Notre Dame de Québec. (Cet acte est trouvé plus bas.)

Les recensements de 1899, 1901 et 1911 nous donnent un bon nombre d'informations sur les familles de Alfred Eugène Damase Labelle et de son beau-père Louis Wilfrid Sicotte. Au recensement de 1911, les familles habitent au 23 avenue Laval. (Les entrées des deux familles au recensement de 1891 datées du 11 avril, 1901 débutées le 1er avril et 1911 datées du 5 juin sont trouvées plus bas.)

Alfred Eugène Damase Labelle eut une carrière militaire distinguée avec le Royal 65ième régiment. Il fut promu ensuite brigadier-général. Pour plus sur cette carrière, pressez ICI.

Alfred Eugène Damase fut inhumé au cimetière Notre Dame des Neiges dans la concession 00426 de la section O le 19 décembre et non pas le 11 décembre 1927 comme signifié sur le site du Cimetière. Son épouse Amélie l'y rejoignit le 12 mai 1938.

Parmi leurs enfants on trouve:


  1. Louis Alfred Labelle naquit le 6 février 1891. En décembre 1927 il était rédacteur à La Presse. Il épousa en l’église Saint Louise de France de Montréal le 12 octobre 1929 Marguerite Renée de Cotret, fille de Adolphe René de Cotret et de Euphémie Laframboise. Marguerite Renée mourut veuve et fut inhumée le 28 mars 1978 dans la concession 00320 de la section K du cimetière Notre Dame des Neiges, avec son père inhumé là le premier le 1er février 1916 et sa mère inhumée là le 15 février 1934. Son mari avait été inhumé le 20 mai 1963 dans la concession de son père, la 00426 de la section O au cimetière Notre Dame des Neiges.

  2. Édouard Labelle serait né le 21 mai 1893 selon le recensement de 1901 et en avril 1893 selon celui de 1911. Il épousa en l’église de St-Enfant Jésus à Montréal le 11 janvier 1916 Jeanne Barsalou, fille de Maurice Barsalou et de Louise Rolin. Jeanne fut inhumée dans la concession 00083 de la section C du Cimetière Notre-Dame des Neiges le 3 décembre 1958 avec ses père et mère inhumés là les 19 décembre 1924 et 11 décembre 1930 respectivement. Parmi leurs enfants mariés, on trouve:
    1. Maurice Alfred Labelle, qui épousa en l’église de La Présentation à Dorval le 24 mai 1947 Marie Marthe Salagan, fille de Joseph Salagan et de Catherine Platt. Il fut inhumé au cimetière Notre Dame des Neiges dans la concession 00426 de la section O le 9 décembre 1991.
    2. Françoise Labelle, qui épousa en l’église de Sainte Jeanne de Chantal à Pointe Claire le 17 octobre 1941 Henri Dubé, fils de Philias Dubé et de Maria Lafond. Elle fut inhumée au cimetière Notre Dame des Neiges dans la concession 00426 de la section O le 9 octobre 1964. Son mari n'y est pas.
    3. Andrée Labelle, qui épousa en l’église de Sainte Jeanne de Chantal à Pointe Claire le 23 juillet 1966 Gérard Allen, fils de Patrick Allen et de Albertine Isabel. Elle fut inhumée au cimetière Notre Dame des Neiges dans la concession 00426 de la section O le 4 mai 2004. Son mari n'y est pas.


  3. Berthe Labelle serait née le 7 mars 1894. Elle mourut célibataire et fut inhumée au cimetière Notre Dame des Neiges dans la concession 00426 de la section O le 16 janvier 1979.

  4. Joseph Gustave Paul Labelle, né en août 1898 et inhumé le 4 mai 1899 à l'âge de 7 mois dans la concession 00004 de la section O du cimetière Notre Dame des Neiges. (Cet acte est trouvé plus bas.)

  5. Marie Thérèse Aurélie Labelle, née le 19 octobre 1899 et baptisée le surlendemain à Saint-Louis de France. Ses parrain et marraine furent Wilfrid Louis Sicotte et Aurélie Masson. (Cet acte est trouvé plus bas.) Elle n'apparait pas au recensement de 1901 ni à celui de 1911. C'est probablement elle qui fut inhumée le 23 février 1900 dans la concession 00004 de la section O du cimetière Notre Dame des Neiges sous le prénom de Berthe.

  6. Paul Antoine Labelle serait né en juin 1901. Il apparait sur la liste des membres de la famille aux funérailles de son père en décembre 1927. Il épousa Hilda Archambault. Celle-ci fut inhumée au cimetière Notre Dame des Neiges dans la concession 00426 de la section O le 2 novembre 1949; son mari l'y suivit le 7 mars 1952. Parmi leurs enfants mariés, on trouve:
    1. Paul Marcel Labelle qui maria à Notre Dame de la Paix à Verdun le 20 mars 1954 Denise Laplante, fille de Roméo Laplante et de Germaine Lapierre. Paul Marcel fut inhumé au cimetière Notre Dame des Neiges dans la concession 00426 de la section O le 14 juin 1995; son épouse l'y suivit le 28 décembre 1999.


  7. Joseph René Maurice Labelle, né à Montréal le 19 mars 1903 et baptisé en la paroisse Saint Louis de France de Montréal le lendemain. Ses parrain et marraine furent Joseph Edwin Labelle et Marie Labelle. (Le recensement de 1911 le fait naitre en avril 1904!) René épousa en l’église Saint Louis de France de Montréal le 14 juin 1927 Jeanne Frédérique Brodeur, fille de Donat Brodeur et de Marie Louise Monette, née à Montréal le 22 janvier 1905. Il mourut dans un accident de voiture le 1er novembre 1941 et fut inhumé au cimetière Notre Dame des Neiges dans la concession 00426 de la section O le 4 novembre 1941. Son épouse Jeanne mourut le 19 janvier 1998 et fut inhumée avec lui le 23.

  8. Jean Charles Roger Labelle naquit le 7 mars 1908 et fut baptisé en la paroisse Saint Louis de France à Montréal le lendemain. Ses parrain et marraine étaient Alfred Labelle et Berthe Labelle. (Le recensement de 1911 le fait naitre en février 1908!) Il épousa en l’église de St Enfant Jésus à Montréal le 6 février 1937 Marie Anne Guillot, fille de Zéphirin Guillot et de Ombéline Lebouthillier. Il fut inhumé au cimetière Notre Dame des Neiges dans la concession 00426 de la section O le 24 février 1975. Son épouse Marie Anne l'y avait précédé le 28 janvier 1964.






Documents numérisés ou transcrits

  1. Baptême de "Damase Alfred Eugène" Labelle à Notre Dame de Montréal (23 août 1866)





  2. Baptême de Marie Lucile Amélie Sicotte à Notre Dame de Québec (10 juillet 1868)





  3. Mariage de Alfred Damase Labelle et de Marie Amélie Sicotte en la cathédrale de Montréal (30 avril 1890)





  4. Recensement de 1891 du début de la famille de Louis Wilfrid Sicotte





  5. Recensement de 1891 de la famille de Alfred Labelle à Montréal à la suite de la famille de Louis Wilfrid Sicotte





  6. Sépulture de Joseph Henri Labelle au cimetière Notre Dame des Neiges (26 août 1894)





  7. Sépulture de Joseph Gustave Paul Labelle au cimetière Notre Dame des Neiges (4 mai 1899)





  8. Baptême de Marie Thérèse Aurélie Labelle à Saint Louis de France à Montréal (21 octobre 1899)





  9. Recensement de 1901 de la famille de Alfred Labelle à Montréal (Partie de gauche)





  10. Recensement de 1901 de la famille de Alfred Labelle à Montréal (Partie de droite)





  11. Recensement de 1911 de la famille de Alfred Labelle à Montréal (Portion de gauche)





  12. Recensement de 1911 de la famille de Alfred Labelle à Montréal (Portion de droite)










Cimetière Notre Dame des Neiges Concession: O 00426 (Concession de Alfred Eugène Damase Labelle et sa famille)

  1. 11 [ceci est une erreur; la date corecte est de 19] décembre 1927: Alfred Eugène Damase Labelle, lui-même (fils de Jean Baptiste Hospice Labelle et de Marie Lise Léocadie Masson)
  2. 25 juin 1934: Marie Anne Sylvie Labelle
  3. 12 mai 1938: Amélie Sicotte, épouse de Alfred Eugène Damase Labelle
  4. 4 novembre 1941: Joseph René Labelle, fils de Alfred Eugène Damase Labelle
  5. 2 novembre 1949: Hilda Archambault, épouse de Paul Antoine Labelle, fils de Alfred Eugène Damase Labelle
  6. 7 mars 1952: Paul Antoine Labelle, fils de Alfred Eugène Damase Labelle
  7. 31 juillet 1956: Louise Marie Renée Labelle, fille célibataire de Joseph René Labelle, fils de Alfred Eugène Damase Labelle
  8. 8 octobre 1960: Edouard Labelle, fils de Alfred Eugène Damase Labelle
  9. 20 mai 1963: Alfred Labelle, fils de Alfred Eugène Damase Labelle
  10. 28 janvier 1964: Marie Guillot, épouse de Jean Charles Labelle, fils de Alfred Eugène Damase Labelle
  11. 9 octobre 1964: Françoise Labelle, épouse de Henri Dubé et fille de Édouard Labelle, lui-même fils de Alfred Eugène Damase Labelle
  12. 3 juin 1969: Paul Labelle
  13. 24 février 1975: Jean Charles Labelle, fils de Alfred Eugène Damase Labelle
  14. 16 janvier 1979: Berthe Labelle, fille célibataire de Alfred Eugène Damase Labelle
  15. 9 décembre 1991: Maurice Alfred Labelle, époux de Martha Salagan et fils de Édouard Labelle, lui-même fils de Alfred Eugène Damase Labelle
  16. 14 juin 1995: Paul Marcel Labelle, époux de Denise Laplante et fils de Paul Antoine Labelle, fils de Alfred Eugène Damase Labelle
  17. 17 septembre 1995: Marc-Maurice Labelle, époux de Margaret Décarie
  18. 19 [le 23 et non le 19 qui est la date du décès, ce que le Cimetière reconnait] janvier 1998: Jeanne Brodeur, épouse de Joseph René Labelle, fils de Alfred Eugène Damase Labelle
  19. 28 décembre 1999: Denise Laplante. épouse de Paul Marcel Labelle, fils de Paul Antoine Labelle, fils de Alfred Eugène Damase Labelle
  20. 4 mai 2004: Andrée Labelle, épouse de Gerard Allen et fille de Édouard Labelle, lui-même fils de Paul Antoine Labelle, fils de Alfred Eugène Damase Labelle
Nombre de défunts: 20


Alfred E. D. Labelle

LE GENERAL A.-E. LABELLE EST DECEDE
Il avait eu une longue et fructueuse carrière militaire et commerciale.
BIOGRAPHIE
Le général de brigade Alfred-Eugène-Damase Labelle, président de la S.-Lawrence Flour Mills Company, de Montréal, est mort, hier, à sa résidence, 3547 rue Durocher, après une longue maladie.

Le général de brigade Labelle, qui était âgé de soixante-et-un an, était très connu dans les cercles financiers autant que militaires. C'est un citoyen intègre qui disparait; homme de devoir il ne laisse après lui que des regrets.

Lui survivent, outre son épouse, née Amélie Sicotte, fille du juge L.-W. Sicotte, six enfants: Alfred, rédacteur à la "Presse"; Edouard, Paul, René, Jean et Berthe.

Les funérailles auront lieu lundi matin à 9 h. 30 à la Cathédrale. Départ de la demeure du défunt à 9 heures. Ce seront des funérailles militaires.

Le général Alfred-E. Labelle était le fondateur, le vice-président et le directeur-gérant de la Saint-Lawrence Flour Mills Co.

Né à Montréal, le 23 avril 1866, fils de Hospice Labelle, inspecteur des grains, et de Léocadie Masson, fille de Damase Masson. En 1884, il entrait à la compagnie Ogilvie Flour Mills, en qualité de secrétaire particulier de M. W.-W Ogilvie. En 1905, il devenait gérant local de la compagnie à Montréal, et en 1910, il fondait la Saint-Lawrence Flour Mills, qu'il a dirigée depuis avec succès.

Prit part à l'expédition militaire du Nord-Ouest en 1885, en qualité de lieutenant commandant du 65ème Régiment de 1897 à 1902 et de 1907 à 1912. Commandant de la 12ème Brigade d'Infanterie de 1913 à 1916. Il fit partie du contingent militaire envoyé à Londres à l'occasion du jubilé de la reine Victoria en 1917. [sic!!!; 1897 probablement] Commanda l'équipe canadienne de Bisley en 1908. Décoré de la médaille de long service en 1907. Nommé Commandeur de la Légion d'Honneur par le gouvernement français en 1917. Président de l'Institut militaire de Montréal en 1896. Membre de la Commission du Portde Montréal, 1912-1913. Directeur du Quebec Railway, de la Brasserie Frontenac, etc.

Vice-président du Fonds Patriotique, Directeur de l'Hôpital Notre-Dame, de la Société de la Croix Rouge Canadienne, de l'Université de Montréal.

Membre du Club Saint-Denis, du Club Saint-James, du Montreal Club, du Club Chapleau. Il a épousé, le 30 avril 1890, Amélie Sicotte, fille du juge L.-W. Sicotte, dont il eut six enfants. Il était conservateur.

La Patrie,
vendredi, 16 décembre 1927,
page 16.

LABELLE - A Montréal, le 15 courant à l'âge de 61 ans, est décédé le brigadier-général A.-E. Labelle.

Les funérailles auront lieu lundi le 19 courant, le convoi funèbre partira de sa demeure No 3547 rue Durocher, à 9 hrs., a.m., pour se rendre à l'église Cathédrale, où le service sera célébré à 9 h. 30 a.m., et de là au cimetière de la Côte des Neiges, lieu de la sépulture.

Parents et amis sont priés d'y assister sans autre invitation.

La Patrie,
vendredi, 16 décembre 1927,
page 19.



IMPOSANTES OBSEQUES DU GEN. LABELLE
Les funérailles militaires ont eu lieu, ce matin, à la Basilique.
FOULE CONSIDERABLE
Les funérailles militaires du général de brigade Labelle ont eu lieu, à neuf heures, ce matin, à la Basilique. Le major C.-O. Dorval, des Carabiniers Mt-Royal était en charge de l'escorte des Carabiniers qui y assistaient, ainsi que la fanfare de ce régiment, sous la direction de M. J.-J. Goulet, ainsi qu'un détachement nombreux de soldats.

A la Basilique le service funèbre fut chanté par Mgr Deschamps, auxiliaire de Montréal. Dès 8.30 heures, les environs de la demeure rue Durocher étaient envahie par les militaires et les amis du défunt.

Le cortège se mit en marche à neuf heures. Quand les porteurs de la bière, que commandait le lieutenant L. Tardif, apparurent sur le perron, les soldats présentèrent les armes. Une escorte d'une centaine d'hommes, sous les ordres du Major C.-O. Dorval, précédait le cortège. Puis venaient quatre voitures de fleurs suivies de la fanfare et du corbillard.

La bière était recouverte du drapeau britannique et du képi du défunt; le cheval de feu le général Labelle suivait le corbillard.

Le deuil du défunt était conduit par ses fils, MM. Alfred, Edouard, Paul, René et Jean Labelle, son petit-fils, M. Maurice Labelle; ses frères, MM. J.-Henri, Joseph et L. G. Labelle; ses beaux-frères, MM. Cortland Starles, Léandre Braultet L.-J.-Arthur Richard, ses neveux, MM. Henri-S. Harold, Yvan et Jacques Labelle, Henri Beaudry, Louis, Pierre et Maurice Richard.

A l'église, la levée du corps fut faite par M.le chanoine Harbour, curé de la Basilique. Mgr Deschamps, assisté de M. le chanoine Sylvestre, chanta le service et donna l'absoute. MM. les abbés Armand Sabourin, secrétaire de Sa Grandeur, et Raoul Drouin, vicaire à la Basilique, servaient comme diacre et sous-diacre. M. l'abbé Romuald Chayer remplissait ses fonctions de maitre des cérémonies.

On remarquait au sanctuaire, la présence de Mgr Platte, recteur de l'Université de Montréal, et de MM. les abbés J.-M. Phaneuf, curé de Dorion, et Charles Beaudin, chapelain du Mont Saint-Louis.

Une puissante chorale, sous la direction du maitre de chapelle, M. Arthur Laurendeau, chanta la messe solennelle des morts de Perosi. M. Arthur Letondal occupait son poste au buffet de l'orgue.

Le cortège funèbre passa par les rues Durocher, Sherbrooke, Metcalfe et Dorchester.

Dans la suite innombrable, on remarquait la présence des colonels Henri Chassé, R. Bédard, J.-A. Bissonnette, E. Gagnon, R.-M. Perry, F.-S. Mackay, Mackay-Papineau, François de Martigny, président des Vétérans, A.-J. Birdwistle, E.-M. Renont, Arthur Migneault, O.-S. Perrault, Louis Leduc, A. Roy; les lieutenants-colonels N.-A. Millette, V. Tardif,J. Chaballe, P.-A. Destroismaisons, Eugène Bourassa, Henri DuVerger, J.-H. Archambault, Ostell; les majors R.Tessier, Eugène Prévost, Geo. Lebel, R.-M. Irwin, J.E. Lionais, Geo.-A. DeClerc, J. Normandin, C.-A. Brosseau, Sallustre Lavery, P.-E. Leclerc, N.-W. Johnston, Jos. Coutlée, W. de Kappelle, J.-W. Barry; les capitaines M. Tessier, J.-L. Tarte, A.-G. Routier, R.-E. Beauchamp; les lieutenants P.-E. Poirier, L. O'Sullivan, J. Forget, M. Forget, A. de Tilly, A. Grothé; le capitaine Jean Ducharme; le sergent-major N. Marion, représentant la Légion Canadienne; le lieutenant A. Garneau; les capts Clovis Saint-Louis, H.-E. Archambault et H. Hamelin;lelieut Paul Trudeau, le sergent-major L. Robitaille, le sergent E.-H. Delfosse, les capitaines G.-C. Macaulay et Robert Bourassa, les hons. sénateurs Marcelin Wilson, J.-P. Beaubien, les hons. juges Archer, Louis Boyer et J.-B. Archambault, les hons. Georges Simard et RodolphenMonty,le Baron de Vitrolles, consul-général de France, HenriCoursier, consul-adjoint, Me C.-H. Cahan L. de G. Beaubien, Alfred Duranleau, Michel Helbronner, président du Sphynx, Beaudry-Leman, Edmond et Roger Brossard, A.-E. Gagnon, U.-H. Dandurand, M. Villeneuve, Aymé Fontaine, Eugène Tarte, Adjutor Savard, Louis Francoeeur, Léopold Houlé, Edouard Chauvin, Charles Mayer, Marc René de Cotret, Jean Dufresne, J. A. Archambault, L. Riel, X. Lefebvre, L. Hurtubise, R. Mount, C.-E. Lepine, Arthur Tétrault, Jean Bérard, Hector Mackay, H.-W. Raphaël, C.-B. Erdalle, M.-R. Dupuis, Alfred Saint-Cyr fils, Eugène Payette, G. Payette, Alf. Forest, Mtre Papineau-Mathieu, Aug. Angers, P.-I. Perrin, le Dr C.-A. Daigle, A.-E. Francis, William-R. Eakin, Em. Desjardins, W.-J. Porteous, McMullan, P. Guy, H. Dumesnil, le Dr J.-L. Audet, Emile Chaput, N. Tétrault, W. S.-Pierre, Gaspard, Oscar et Paul Mathieu, Edmond, Alex. et Roger Brossard, André Chaput, Omer Bruneau, O.-T. Poitras, Rosaire Roby, A.Mercure, le Dr Méd. Masson, le Dr René Désaulniers, D. Guilbault, Edgar et Paul Fleury, P.-G. de Tonnacourt, M. O'Flaherty, R.-P. Adams, A.-F. Glover, J.-A. Duquette, W. Dooly, H. Beaudry, Léo Lavoie, J.-P.-A. Gagnon, W. Juneau, Alfred Pelletier, Victor Martineau, J.-F. Armand, C.-E. Jeneas, L. Sicard, H. Ladouceur, J.-H. Archambault, H. Ladouceur, T. Couillard, P. Hurtubise, J.-P. Bellavance,Delphis Rochon et P.-A. Boutin, de Québec; T.-V. Despatis, H. Collerette, N.-W. Bell, Isidore Crépeau, E.-A. Pigeon,Jos. Sanche, G. Ouimet, T. Williamson, G.-W. Grier, A.-A. Lavoie, C.-E. Gault, Hugh-C. Wonham, Zéphirin Hébert, Jos. Quintal, le Dr J.-B. Trestler, J.-B. Desèves, J.-A. Blais, A. Paquin,L.-O. Morency, de Québec; Jos. Laporte, L. B. Cordeau, Olivar Asselin, A.-G. de Tonnancourt, Paul Monty, Paul Merrill, Fr. Mackay, Rod. de Serres, E. Stewart, le Dr Honoré David, le Dr. Eugène Lemieux, le Dr. Gustave Lemieux, M.P.P., J.-M. Bastien, Allan Jeffries, E.-S. Ostell, Alph. Archambault, N.-P. Boucher, J.-N. Bastien, Léopold Rodier, A. Singer, J.-H. Perreault, Jean Hurtubise, J.-R.-A. Valois, E. Ranger, L.-S. Desautels, Jean de Serres, M.-J. Darragh, Geo. Kent, J.-R. Monet, H.-S. Aird, E. Poitras, P. Wafees, R. Guindon, R. Latremouille, Raoul Grothé, John Wilding, L. Boyer, L. Brisebois, E. Robichaud, A.-L. Lavoie, A. Lemire, S. Sauriol, A. Lamoureux, J.-A. Nadon, J.-P. Archambault, Alb. Rock, Léon Verhaeyn, G. Emond, J.-C. Petitclerc, O.-F. Berthiaume N. Lamoureux, E.-A. Charest, W. Donahue, H. Quintal, M. Cormier, Gordon McKenna, J.-E. Paré, R.-L. Masson, J.-B. Dewall, J.-H.-L. Pelletier, L.-A. D'Amour, E.-E. Lamontagne, A. Jeté, T. Brossard, J.-A. Turcot, Fr. Turcot, L.A. Rivet, D. Morgan, A. Chase-Casgrain, Paul Saint-Germain, M. Trudeau, G.-B. Foster, John-L. Hackett, F. Hungearbuhle, W. McLane, M. Trudeau, Alb. Corbeil, J.-C. Vallée, J.-A. Labelle, W. McDonald, L. Mercure, F. C. A. Stale.

La Patrie,
lundi 19 décembre 1927,
page 3.



J.-René Labelle

L'AUTO FAIT CINQ AUTRES VICTIMES EN FIN DE SEMAINE
Cinq morts tragiques, cinq morts subites, plus de trente personnes blessées dans divers accidents: tel est le bilan de la dernière fin de semaine, dans la région de Montréal. Fait à noter, aucun des accidents mortels ne s'est produit dans la métropole elle-même.

M. J.-René Labelle, 38 ans, 905, avenue Pratt, à Outremont, est mort instantanément, vers 4 heures, samedi matin, dans un accident qui se produit sur la route nationale entre Saint-Hubert et Longueuil. Le défunt était gérant des ventes pour la province de Québec de la maison Saint Lawrence Flour Mills Company.

M. Labelle se dirigeait vers l'aéroport de Saint-Hubert au moment de l'accident qui lui coûta la vie. L'auto qu'il conduisait donna violemment contre une autre voiture stationnée sur le bord de la route. M. Labelle fut tué instantanément. Trois autres personnes furent blessées dans cette collision.

Ce sont: M. Albert Brault, 6907, rue Saint-Denis, hospitalisé à Notre-Dame, souffrant de lésions internes; Mlle Jeanne Letengham, garde-malade de 22 ans, pansée à l'hôpital Général de Montréal, et Mlle Virginia O'Connor, pansée sur les lieux.

M. Labelle était accompagné de deux amis, les aviateurs-chefs Cuy de Cotret et J.Richer, présente-

(Suite à la page 26)
ment en service actif. Ces deux derniers s'en tirèrent indemnes. Les trois autres blessés étaient dans une auto stationnée le long de la route, propriété de M. R. Legendre, de Drummondville.

La Patrie,
lundi 3 novembre 1941,
pages 3 et 26.


LABELLE - A Montréal, le 1er novembre 1941, à l'âge de 38 ans, est décédé J.-René Labelle.

La Patrie,
mardi 4 novembre 1941,
page 20.



1912-1914: A. E. Labelle (lieut-col) mngr dir St Lawrence Flour Mills 28 Laval av sum res Vaudreuil 1914-1916: A. E. Labelle (lieut-col) mngr dir St Lawrence Flour Mills 447 Mt Stephen av Westm sum res Vaudreuil 1916-1919: A. E. Labelle (brig-Gen) mngr dir St Lawrence Flour Mills 447 Mt Stephen av Westm sum res Vaudreuil 1919-1920: A. E. Labelle (brig-Gen) Harbour Commissioners 447 Mt Stephen av Westm 1920-1922 : A. E. Labelle (brig-Gen) vice-pres and mng dir St Lawrence Flour Mills 83 Durocher sum res Vaudreuil Station 1921-1922 : Edouard Labelle med h 379 Laval av ????


Jacques Beaulieu
jacqbeau@canardscanins.ca
Révisé le 3 avril 2018
Ce site a été visité 11266058 fois
depuis le 9 mai 2004