Mes racines / my roots

Henri Césaire Saint-Pierre


Adéline Albina Lesieur


Napoléon Mallette


Louis Émery Beaulieu


Guillaume Saint-Pierre


Joseph Bélanger


Geneviève Saint-Pierre


Jeanne Beaulieu Casgrain


Jean Casgrain


Simone Aubry Beaulieu


Marcel Malépart


Jaque Masson


Édouard Trudeau


Rolland Labrosse


Jacques Cousineau



Recherche
de
"Mes racines"

sur
JacquesBeaulieu.Ca


Retour
à la page
initiale

de
JacquesBeaulieu.Ca
La famille de Louis Wilfrid Sicotte
Merci à Denyse Labelle pour sa contribution importante à cette page



La famille de Louis Wilfrid Sicotte

Louis Wilfrid Sicotte naquit le 10 décembre 1838 à Boucherville. Ses parents étaient Jean Baptiste Sicotte et Josephte Céré. Ses parrain et marraine étaient Louis Marchand et Adéline Céré. (Cet acte est trouvé plus bas.) Pour plus sur leur famille, pressez ICI.

Josephte Céré était la seconde épouse de Jean-Baptiste Sicotte, qui était veuf avec trois enfants. De ce second mariage furent nés environ 21 enfants dont Louis-Wilfrid Sicotte. A la mort de Jean-Baptiste Sicotte, les terres furent divisées entre les ainés. Les deux derniers, Louis-Wilfrid était l’avant-dernier, reçurent en partage $2,000 chacun pour leur éducation. Louis-Wilfrid sut bien en profiter puisqu’il devint juge.

Louis Wilfrid épousa à Notre Dame de Montréal le 12 janvier 1864 Malvina Giard, fille de Louis Giard et de Lucille Drolet. (Cet acte est trouvé plus bas.)

Louis Giard était le fils de François Giard et de Marie-Charles Daigle-Chapdelaine. Il naquit le 1er novembre 1809 à St-Ours. Il devint médecin. Il épousa le 22 juin 1840 à Ste-Pie Lucille Drolet, fille de Joseph Toussaint Drolet et de Sophie Boileau. Il mourut à Montréal le 4 janvier 1887. Louis et Lucille eurent quatre enfants.

Louis Wilfrid mourut à Vaudreuil le 5 septembre 1911 et fut inhumé le 8 dans la concession 00004 de la section O du cimetière Notre Dame des Neiges(Des articles sur sa vie et sur ses funérailles sont trouvés plus bas.) Malvina y rejoignit son mari le 2 janvier 1922. (Des articles sur sa vie et sur ses funérailles sont trouvés plus bas.)

Parmi leurs enfants on trouve:

  1. Louis Wilfrid Sicotte fils naquit le 4 novembre 1864 à Montréal et fut baptisé le lendemain à Notre-Dame. Ses parrain et marraine furent Louis Giard et Lucie Drolet Giard ses grands-parents. (Cet acte est trouvé plus bas.) Il épousa en l'église Saint Jacques de Montréal le 20 juin 1899 Aurélie Virginie Masson, fille de Marc Lucien Alfred Masson et de Georgiana Dugas. (Cet acte est trouvé plus bas.) Pour plus sur leur famille, pressez ICI. Il mourut le 2 octobre 1902 et fut inhumé le surlendemain dans la concession 00004 de la section O du cimetière Notre Dame des Neiges. (Des articles sur sa vie et sur ses funérailles sont trouvés plus bas.)

  2. Marie Filumina Malvina Sicotte naquit à Montréal le 25 octobre 1866 et fut baptisée le surlendemain à Notre Dame. Ses parrain et marraine furent Narcisse Birs. des Marteau Marie Thérèse Eulalie Serres. (Cet acte est trouvé plus bas.) Elle épousa en l'église Saint Jacques de Montréal le 10 février 1891 Jean Louis Cortlandt Starnes, fils de George Edmond Starnes et de Marie Malvina Beaudry. (Cet acte est trouvé plus bas.) Pour plus sur leur famille et celle des Starnes, pressez ICI. Jean Louis Cortlandt Starnes était Commissaire de la Gendarmerie royale à sa mort à Saint Hilaire le 28 mai 1934. (L'annonce de sa mort et de ses funérailles est trouvée plus bas.) Il fut inhumé le 31 mai au cimetière Notre Dame des Neiges dans la concession J1 00146, avec ses parents. Malvina devenue veuve entra au Monastère de la Visitation à Ottawa, où elle mourut le 8 janvier 1951.

  3. Marie Lucile Amélie Sicotte naquit à Québec le 9 juillet 1868 et fut baptisée le lendemain à Notre Dame de Québec. Ses parents étaient domiciliés à Montréal. Ses parrain et marraine étaient Norbert Arthur Giard et Amélie Giard, de la paroisse Notre Dame de Québec. (Cet acte est trouvé sur leur page.) Elle épousa en la cathédrale de Montréal le 30 avril 1890 Alfred Eugène Damase Labelle, fille de Jean Baptiste Hospice Labelle et de Léocadie Masson. (Cet acte est trouvé sur leur page.) Pour plus sur leur famille, pressez ICI.

  4. Marie Louise Herminie Sicotte naquit le 25 février 1870 à Montréal et fut baptisée le lendemain à Notre Dame. Ses parrain et marraine furent Henri Félix Rainville et Marie Louise Boucher de Grosbois. (Cet acte est trouvé plus bas.) Elle épousa en l'église Saint Jacques de Montréal le 1er juin 1892 Joseph Henri Labelle, fils de Jean Baptiste Hospice Labelle et de Léocadie Masson. (Cet acte est trouvé sur leur page.) Pour plus sur leur famille, pressez ICI. Elle fut inhumée dans le lot familial le 14 mars 1960; son mari y était déjà depuis le 10 février 1951.

  5. Marie Joseph Louis Charles Sicotte, né et baptisé le 28 mai 1871 à Notre Dame de Montréal. Ses parrain et marraine furent Louis Marchand et son épouse Charlotte Céré. (Cet acte est trouvé plus bas.) Il était présent aux funérailles de son père le 8 septembre 1911. Il est alors avocat. Il fut inhumé dans la concession paternelle le 31 décembre 1915. Il n'y a pas de notice de son décès dans La Patrie pour la période en question, mais il est certain qu'il est décédé à la mort de sa mère, le 30 décembre 1921, vu qu'il n'est pas sur la liste de ses enfants qui lui survivent.

  6. Joseph Henri Sicotte, né le 28 septembre 1872 puisque décédé le 20 juillet 1878 à l'âge de 5 ans, 10 mois et 22 jours, et inhumé le surlendemain dans la concession 00004 de la section O du cimetière Notre Dame des Neiges. (Cet acte est trouvé plus bas.) Il mourut donc enfant.

  7. Paul Edmond Sicotte, né à Montréal le 3 avril 1874 et baptisé le 6 à Saint Jacques de Montréal. Ses parrain et marraine furent Edmond Fréchette et son épouse Cornélie Drolet. (Cet acte est trouvé plus bas.) Il mourut le 18 novembre 1894 à l'âge de 20 ans sept mois et seize jours. Il fut inhumé dans le lot de ses parents le 22 novembre 1894. (Cet acte est trouvé plus bas.) (L'annonce de sa mort et de ses funérailles est trouvée plus bas.)

  8. Marie Blanche Alice Sicotte, née le 18 août 1875 et baptisée le 5 septembre à Saint Jacques de Montréal. Ses parrain et marraine furent Georges Victor Huot Bouchard et Ernestine Giard. (Cet acte est trouvé plus bas.) Elle épousa civilement le 27 avril 1900 Edgar Noel Armstrong. Au recensement de 1911, elle est dite de religion anglicane comme son mari et ses deux enfants.

  9. Marie Hélène Léonie Sicotte, née à Montréal le 27 octobre 1879 et baptisée à Saint Jacques de Montréal le 5 novembre. Ses parrain et marraine furent Adolphe Drolet et Hélène D. Renaud. (Cet acte est trouvé plus bas.) Elle mourut le 19 juin 1880 et fut inhumée dans le lot de ses parents le 21 juin. (Cet acte est trouvé plus bas.) Elle mourut donc bébé.

  10. Joseph Henri Sicotte, né à Montréal le 19 mars 1882 et baptisé le surlendemain à Saint Jacques de Montréal. Ses parrain et marraine furent Louis Wilfrid Sicotte fils et Malvina Sicotte. (Cet acte est trouvé plus bas.) Il mourut le 23 juillet 1882 à l'âge de 4 mois et 4 jours et fut inhumé dans le lot de ses parents le 25 juillet. (Cet acte est trouvé plus bas.) Il mourut donc bébé.

  11. Marie Juliette Sicotte, née à Montréal le 11 juin 1887 et baptisée le lendemain à Saint Jacques de Montréal. Ses parrain et marraine furent son frère Louis et sa soeur Marie Louise. (Cet acte est trouvé plus bas.) Elle mourut le 1er août 1887 à l'âge de 1 mois et 20 jours. (Cet acte est trouvé plus bas.) Elle fut inhumée dans le lot de ses parents le 3 août. Elle mourut donc bébé.

Les recensements de 1891, 1901 et 1911 nous donnent un bon nombre d'informations sur les familles de Alfred Eugène Damase Labelle et de son beau-père Louis Wilfrid Sicotte. Au recensement de 1911, les familles habitent au 23 avenue Laval. (Les entrées des deux familles au recensement de 1891 datées du 11 avril, 1901 débutées le 1er avril et 1911 datées du 5 juin sont trouvées plus bas.)




Documents numérisés ou transcrits

  1. Baptême de Pierre Wilfrid Alphonse (Louis Wilfrid) Sicotte à Boucherville (10 décembre 1838)





  2. Mariage de Louis Wilfrid Sicotte et de Malvina Giard à Notre Dame de Montréal (12 janvier 1864)





  3. Baptême de Louis Joseph Wilfrid Sicotte à Notre Dame de Montréal (5 novembre 1864)





  4. Baptême de Marie Filumina Malvina Sicotte à Notre Dame de Montréal (27 octobre 1866)





  5. Baptême de Marie Louise Herminie Sicotte à Notre Dame de Montréal (26 février 1870)





  6. Baptême de Marie Joseph Louis Charles Sicotte à Notre Dame de Montréal (27 mai 1871)





  7. Baptême de Paul Edmond Sicotte à Saint Jacques de Montréal (6 avril 1874)





  8. Baptême de Marie Blanche Alice Sicotte à Saint Jacques de Montréal (5 septembre 1875)





  9. Sépulture de Joseph Henri Sicotte au cimetière Notre Dame des Neiges (22 juillet 1878)





  10. Baptême de Marie Hélène Léonie Sicotte à Saint Jacques de Montréal (5 novembre 1879)





  11. Sépulture de Marie Hélène Léonie Sicotte au cimetière Notre Dame des Neiges (21 juin 1880)





  12. Baptême de Joseph Henri Sicotte à Saint Jacques de Montréal (21 mars 1882)





  13. Sépulture de Joseph Henri Sicotte au cimetière Notre Dame des Neiges (25 juillet 1882)





  14. Sépulture de Louis Joseph René Giard au cimetière Notre Dame des Neiges (6 mars 1886)





  15. Sépulture de Louis Giard au cimetière Notre Dame des Neiges (7 janvier 1887)





  16. Baptême de Marie Juliette Sicotte en la paroisse Saint Jacques de Montréal (12 juin 1887)





  17. Sépulture de Marie Juliette Sicotte au cimetière Notre Dame des Neiges (3 août 1887)





  18. Mariage de Jean Louis Cortland Starnes et de Marie Thérèse Malvina Sicotte en l'église Saint Jacques de Montréal (10 février 1891)





  19. Recensement de 1891 du début de la famille de Louis Wilfrid Sicotte





  20. Recensement de 1891 de la famille de Alfred Labelle à Montréal à la suite de la famille de Louis Wilfrid Sicotte





  21. Mariage de Joseph Henri Labelle et de Marie Louise Hermine Sicotte en l'église Saint Jacques de Montréal (1er juin 1892)





  22. Sépulture de Joseph Henri Labelle au cimetière Notre Dame des Neiges (26 août 1894)





  23. Sépulture de Paul Sicotte au cimetière Notre Dame des Neiges (22 novembre 1894)





  24. Sépulture de Charles Rodolphe Sicotte au cimetière Notre Dame des Neiges (18 mars 1895)





  25. Sépulture de Joseph Gustave Paul Labelle au cimetière Notre Dame des Neiges (4 mai 1899)





  26. Mariage de Louis Wilfrid Sicotte fils et de Aurélie Virginie Masson en l'église Saint Jacques de Montréal (20 juin 1899)





  27. Baptême de Marie Thérèse Aurélie Labelle à Saint Louis de France à Montréal (21 octobre 1899)





  28. Recensement de 1901 de la famille de Alfred Labelle à Montréal (Partie de gauche)





  29. Recensement de 1901 de la famille de Alfred Labelle à Montréal (Partie de droite)





  30. Recensement de 1911 de la famille de Alfred Labelle à Montréal (Portion de gauche)





  31. Recensement de 1911 de la famille de Alfred Labelle à Montréal (Portion de droite)










Cimetière Notre Dame des Neiges Concession: O 00004 (Concession de Louis Wilfrid Sicotte et sa famille)

  1. 21 [inexact, il s'agit du 22] juillet 1878: Joseph Henri Sicotte, fils de Louis Wilfrid Sicotte, décédé le 20 courant à l'âge de cinq ans, dix mois et vingt-deux jours
  2. 21 juin 1880: Marie Hélène Léonie Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte, décédé le 19 courant à l'âge de sept mois et vingt-un jours
  3. 25 juillet 1882: Joseph Henri Sicotte, fils de Louis Wilfrid Sicotte, décédé le 23 courant à l'âge de quatre mois et quatre jours
  4. 6 août [inexact, il s'agit du mois de mars] 1886: Louis Joseph René Giard , probablement frère du beau-père de Louis Wilfrid Sicotte, décédé à Ottawa le 3 du mois âgé de 46 ans; il était l'époux de Marie Louise de Grosbois
  5. 7 janvier 1887: Louis Giard, veuf de Marie Lucie Drolet, beau-père de Louis Wilfrid Sicotte
  6. 3 août 1887: Marie Juliette Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte, décédée le 1er du mois à l'âge de un mois et 20 jours.
  7. 26 août 1894: Joseph Henri Labelle, fils de Joseph Henri Labelle et de Marie Louise Hermine Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte. L'enfant mourut dans la paroisse de Chambly le 24 août à l'âge de deux mois et dix jours.
  8. 22 novembre 1894: Paul Sicotte, fils de Louis Wilfrid Sicotte, décédé le 18 du mois à l'âge de vingt ans sept mois et 16 jours.
  9. 18 mars 1895: Charles Rodolphe Sicotte, frère de Louis Wilfrid Sicotte; décédé célibataire le 14 du mois à l'âge de 62 ans.
  10. 4 mai 1899: Gustave Paul Labelle, fils de Alfred Eugène Damase Labelle et de et de Amélie Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte. L'enfant mourut le 2 mai à l'âge de sept mois.
  11. 23 février 1900: Thérèse Labelle, fille de Alfred Eugène Damase Labelle et de Amélie Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte.
  12. 4 octobre 1902: Ls. Wilfrid Sicotte, fils de Louis Wilfrid Sicotte, décédé à l'âge de 37 ans et onze mois.
  13. 16 janvier 1906: M. Martha Madeleine Labelle , fille de Joseph Henri Labelle et de Marie Louise Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte
  14. 8 septembre 1911: Louis Wilfrid Sicotte, lui-même
  15. 31 décembre 1915: Louis Sicotte, fils de Louis Wilfrid Sicotte
  16. 2 janvier 1922: Malvina Giard, épouse de Louis Wilfrid Sicotte
  17. 10 février 1951: Joseph Henri Labelle, époux de Marie Louise Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte
  18. 14 mars 1960: Marie Louise Sicotte, épouse de Joseph Henri Labelle et fille de Louis Wilfrid Sicotte
  19. 16 juillet 1964: Jeanne Labelle, épouse de Henri Beaudry et fille de Joseph Henri Labelle et de Marie Louise Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte
  20. 29 mars 1965: J. Henri Beaudry, époux de Jeanne Labelle, fille de Joseph Henri Labelle et de Marie Louise Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte
  21. 10 octobre 1969: Lucille Labelle, fille de Joseph Henri Labelle et de Marie Louise Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte, morte célibataire
  22. 25 mai 1982: Louise Labelle, fille de Joseph Henri Labelle et de Marie Louise Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte
  23. 25 octobre 1992: Gabrielle Labelle, fille de Joseph Henri Labelle et de Marie Louise Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte
  24. 22 janvier 2001: Marc Labelle, fils de Henri Sicotte Labelle, fils de Joseph Henri Labelle et de Marie Louise Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte
  25. 27 février 2001: Madeleine Labelle, épouse de Jacques Limoges et fille de Henri Sicotte Labelle et de Marie Louise Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte
  26. 30 octobre 2004: Thérèse Lizotte, épouse de Henri Paul Labelle, fils de Henri Sicotte Labelle, fils de Joseph Henri Labelle et de Marie Louise Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte
  27. 3 novembre 2012: Henri Alexandre Audet, époux de Marie Jeanne Labelle, fille de Henri Sicotte Labelle, fils de Joseph Henri Labelle et de Marie Louise Sicotte, fille de Louis Wilfrid Sicotte
Nombre de défunts: 27


Louis Wilfrid Sicotte

M. LE JUGE SICOTTE MEURT SUBITEMENT A VAUDREUIL
Le regretté magistrat s'est éteint chez son gendre, le lieutenant-colonel Labelle, à l'âge de 72 ans. Archéologue et ardent apôtre de la tempérance.
M. Louis-Wilfrid Sicotte, juge des Sessions de la Paix et greffier de la Couronne, est décédé subitement, hier soir, à onze heures, chez son gendre, le lieutenant-colonel Labelle, à Vaudreuil. M. Sicotte a succombé à une maladie du coeur, qui au cours de l'été, alors qu'il villégiaturait à la Rivière-du-Loup, l'avait déjà mis aux portes du tombeau, grâce à des soins et à un traitement énergétique, il semblait avoir repris toutes ces forces et se disposait à se remettre au travail et à ses occupations diverses.

Hier soir encore, il semblait fort dispos et ne cachait pas divers projets d'avenir. Il est tombé foudroyé au moment où après avoir salué ses parents et amis, il rentrait dans ses appartements.

M. le juge Sicotte était âgé de 72 ans. Malgré son âge avancé, les bruits de sa maladie, sa mort ne peut manquer decauser une surprise à ceux qui l'ont connu, et ils sont nombreux.

M. Louis-Wilfrid Sicotte était né à Boucherville, le 10 décembre 1838. Il avait fait ses études classiques au collège de Saint-Hyacinthe, avait été appelé au Barreau en 1860, et quatre ans plus tard, au secrétariat de cette corporation.

Peu de temps après, il devenait secrétaire de Sir Georges Etienne Cartier, mais démissionnait en 1866 pour s'engager dans le travail de revision du cadastre de la province de Québec.

M. Sicotte avait fait du journalisme tout jeune, et on l'avait vu diriger aux côtés de Sir J. A. Chapleau, de feu le juge Mousseau, le journal "Le Colonisateur."

Le gouvernement l'avait appelé en 1882 à devenir greffier de la Couronne et de la Paix. Il devenait juge des sessions de la Pai, en 1897.

M. Sicotte, dans ses moments de loisirs, s'intéressait beaucoup à l'archéologie. Il fut plusieurs années vice-président et président de la Société des Antiquaires. Il occupait encore cette charge au moment de sa mort.

Il s'intéressait également à différentes oeuvres. Ce fut l'un des plus chauds artisans de la campagne anti-alcoolique, entreprise par le clergé.

Le défunt laisse une veuve (Madame Malvina, née Giard), et cinq enfants: Mme Malvina, épouse de M. Cortland Starnes, surintendant de la police montée, stationnée actuellement à la Baie d'Hudson; Mme Amélie, épouse du lieut.-col. Labelle; Mme Marie-Louise, épouse de M. J. H. Labelle; M. Louis Sicotte, avocat; Mme Alice, épouse de M. Edgar N. Armstrong, avocat.

Les obsèques auront lieu vendredi matin, à Montréal. Nous en donnerons plus tard l'heure et l'endroit.

Nous prionsla famille d'agréer l'expression de nos vives sympathies.

La Patrie,
mercredi 6 septembre 1911,
page 1.
[Il y a un autre article moins complet en page 12 du même numéro.]

LES OBSEQUES DU JUGE SICOTTE
Les obsèques de M. Louis Wilfrid Sicotte auront lieu demain matin, à neuf heures, à la Cathédrale. Le corps sera transporté de Vaudreuil à Montréal demain matin; il arrivera en gare à 8 hrs 45.

CONDOLEANCES

La Société des Numismates s'est réunie en assemblée spéciale, hier après-midi et a voté des résolutions de condoléances à l'occasion de la mort de son ancien président.

A l'ouverture de la Cour des Sessions, cet avant-midi, Mtres J.-L. Perron et J.-F. Dubreuil, au nom du barreau de Montréal, ont dit combien le corps des avocats était sensible à la perte que venaient de faire nos tribunaux criminels, par la mort du regretté juge L.-W. Sicotte.

M. le juge Choquet a répondu comme suit à ces paroles de sympathie:

"Les sentiments de regret que vous venez d'exprimer sont bien fondés. Le juge Sicotte, en outre de s'être toujours montré un parfait homme de loi et son serviteur en toutes occasions, était à la fois un bon citoyen et un bon père de famille, et un homme éminemment respecté et respectable. Sa disparition cause certainement un vide difficile à remplir. C'est à la fois une perte pour la magistrature et la ville de Montréal.

La Patrie,
jeudi 7 septembre 1911,
page 14.

SICOTTE - A Vaudreuil Station, le 5 courant, à l'âge de 72 ans, le juge Louis Wilfrid Sicotte, greffier de la Couronne.

Les funérailles auront lieu vendredi le 8 courant et le convoi funèbre partira de la gare Windsor à l'arrivée du train de 8.45 a.m., pour se rendre à la Cathédrale, et de là au cimetière de la Côte-des-Neiges.

Parents et amis sont priés d'y assister.

La Patrie,
jeudi 7 septembre 1911,
page 14.

LES OBSEQUES DU JUGE SICOTTE

Les funérailles de M. le juge Louis Sicotte ont eu lieu, ce matin, en la cathédrale de Montréal. Mgr Choquette, supérieur du séminaire de St-Hyacinthe, a fait la levée du corps, et M. l'abbé Elie Auclair a chanté le service, assisté de MM. Les abbés A. Harbour et A. Laporte.

Le choeur de chant a rendu la messe de l'abbé Pérosi, et MM. Lebel et Laurendeau étaient les solistes.

La dépouille mortelle est arrivée à 8.45 heures à la gare Windsor, et le convoi s'est rendu à la cathédrale.

Ceux qui conduisaient le deuil étaient: MM. Bruno Sicotte, son frère; Louis Sicotte, son fils; Paul, René, Alfred, Edouard et Henri Labelle, petits-fils du défunt; Col. A. Labelle, J.-H. Labelle et A.-N. Armstrong, ses gendres; le Dr Larocque, dentiste, Boileau et Massu-Drolet, et F.-C. Langelier, ses cousins.

On remarquait dans le cortège: MM. les juges Leet, Campbell, Cross, Sir Melbourne Tait, Sir Alex. Lacoste, Mathieu, hon. H. Archambault, Archer, St-Pierre, C.-C. De Lorimier, Lafontaine, Davidson, Bazin, H. Gervais, les échevins U.-H. Dandurant et L.-A. Lavallée; les officiers de la Société de Numismatique et d'Antiquités; James Reid, P. O. Tremblay, W.-D. Lightball...

La Patrie,
vendredi 8 septembre 1911,
page 12.



Marie Marthe Madeleine Labelle

LABELLE - Le 15 courant, au No 212 rue St-Hubert, Marie Marthe Madeleine, âgée de 14 jours, enfant de J. Henri Labelle.

La Patrie,
lundi 15 janvier 1906,
page 10.



Paul Sicotte

SICOTTE - En cette ville, le 19 courant, à l'âge de 21 ans, Paul Sicotte, étudiant, fils de L. W. Sicotte, Greffier de la Couronne.

Les funérailles auront lieu jeudi le 22.

Le convoi funèbre partira de la demeure de son père, No 232 rue St Hubert, à 8.30 heures a. m., pour se rendre à l'Eglise St Jacques, et de là au Cimetière de la Côte des Neiges, lieu de la sépulture.

Parents et amis sont priés d'assister sans autre invitation.

La Patrie,
mercredi 21 novembre 1894,
page 10.



Louis Wilfrid Sicotte, fils

M. LE JUGE SICOTTE EN DEUIL

Nous avons le regret d'apprendre la mort de M. L. Wilfrid Sicotte, avocat, fils du juge Sicotte. M. Sicotte était malade depuis longtemps, mais sa mort, pour n'être pas inattendue, n'en est pas moins douleureuse pour sa famille, à laquelle nous offrons nos plus sincères sympathies.

La Patrie,
jeudi 2 octobre 1902,
page 10.
La Patrie,
vendredi 3 octobre 1902,
page 8.

FEU M. L. W. SICOTTE

Comme nous l'annoncions hier, M. L. W. Sicotte, fils du juge L. W. Sicotte, greffier de la paix, est décédé hier après-midi.

Le défunt était né le 4 novembre 1864 et était par conséquent âgé de 37 ans et 11 mois. Il étudia au collège de St Hyacinthe et après avoir fait son droit chez MM. Abbott, Tait et Abbott, il fut admis au barreau en juillet 1886. Il exerça sa profession seul, puis avec Mtre D. R. Murphy, avec Mtre James Doherty et en dernier lieu avec Mtre Charles A. Bernard. Le 1er mai dernier,il était nommé à l'unanimité membre du conseil du barreau.

En 1899, M. Sicotte épousa Mlle Aurélie Masson, fille de M. Alfred Masson, de la maison D. Masson & Cie, qui lui survit.

Nous réitérons à madame Sicotte et aux familles Sicotte et Masson l'expression de nos plus vives condoléances.

Le conseil du barreau de Montréal, a eu une assemblée aujourd'hui et a passé des résolutions de condoléance à l'occasion de la mort de M. Wilfrid Sicotte.

Le barreau de Montréal assistera en corps aux funérailles.

La Patrie,
vendredi 3 octobre 1902,
page 8.

Sicotte - En cette ville, le 2 du courant, Louis Wilfrid Sicotte, jr., avocat, à l'âge de 37 ans, 11 mois.

Le convoi funèbre partira de la demeure mortuaire, No 2742 de la rue Ste-Catherine, à 8½ heures, pour se rendre à la cathédrale et de là au cimetière de la Côte des Neiges, lieu de la sépulture.

Les parents et les amis sont priés d'assister sans autre invitation.

La Patrie,
vendredi 3 octobre 1902,
page 8.

FEU M. L. W. SICOTTE
Ses funérailles ont eu lieu ce matin et ont été imposantes

Les obsèques de M. Wilfrid Sicotte ont eu lieu ce matin, à la cathédrale.

Environ cinq à six cents de ses concitoyens parmi les plus notables composaient le cortège qui a marché derrière le corbillard.

Le deuil était conduit par M. le juge Sicotte, père du défunt; MM. Alfred Masson, Louis Sicotte, et Louis Masson, Léon Masson et Henri Labelle (lieutenant-colonel), Wilfrid Sicotte et Adolphe Masson, Alfred Labelle et E. N. Armstrong, P. B. Benoit et Damase Masson, et autres membres de la famille.

Dans la chambre mortuaire et autour du cercueil, de riches couronnes et autres offrandes de fleurs répandaient un parfum suave. Ces fleurs avaient été déposées par le conseil du barreau, par le Club Cartier, par M. Victor Morin, M. et Mme Beaudin, M. Charles Barnard, associé du défunt, M. et Madame Warner, M. Raoul de Lorimier, MM. Louis et Charles Marchand, M. McGibbon et autres.

Le père et la mère du défunt avaient aussi déposé des couronnes sur la tombe de leur fils; les frères et soeurs avaient donné une gerbe d'oeillets, les fleurs favorites du défunt. Il y avait aussi un grand nombre d'offrandes de messes et de prières.

Le cortège s'est mis en marche vers la Cathédrale à 8 heures et 1-2. Sur le préau de l'église la levée du corps a été faite par M. le chanoine Archambault et le service a été chanté par M. Bédard, P.S.S., de Notre Dame, assisté de MM. les abbés Desnoyers, chapelain à l'Asile de la Providence, et J. Demers, de l'archevêché, comme diacre et sous-diacre.

A l'orgue, le choeur a chanté une messe en musique sous la direction de M. Couture, maitre de chapelle de la Cathédrale. Les chanoines Racicot, Archambault et Trépanier et l'abbé Choquet, de St Hyacinthe, assistaient au choeur.

La Patrie,
samedi 4 octobre 1902,
page 24.



Malvina Giard, veuve de Louis Wilfrid Sicotte

MORT DE MADAME LOUIS W. SICOTTE
LA DEFUNTE ETAIT L'EPOUSE DE FEU LE MAGISTRAT SICOTTE

Une femme distinguée vient de mourir à Montréal dans la personne de Madame veuve Louis-Wilfrid Sicotte, née Malvina Giard, fille de feu le docteur Giard, en son vivant secrétaire du département de l'Instruction Publique, à Québec.

La défunte était âgée de 77 ans. Elle est décédée ce matin en la résidence de son gendre, le général Labelle, No 83 rue Durocher.

Elle laisse dans le deuil quatre filles, Madame Cortland Starnes, (Malvina), Madame Alfred Labelle (Amélie), Madame Henri Labelle (Marie-Louise), Madame Edgard N. Armstrong (Alice).

Madame Sicotte était l'épouse de Monsieur le magistrat Louis-Wilfrid Sicotte, décédé il y a quelques années.

Les funérailles auront lieu le lundi, 2 janvier 1922, à neuf heures du matin.

La Patrie,
vendredi 30 décembre 1921,
page 7.

SICOTTE - En cette ville, le 30 courant, à l'âge de 77 ans, Madame Malvina Giard, veuve de feu le juge Louis Wilfrid Sicotte.

Les funérailles auront lieu lundi matin, le 2 janvier à 9 heures, de la résidence de son gendre le Brigadier-Général Labelle, 83 rue Durocher, à l'église Notre-Dame et de là au cimetière de la Côte des Neiges.

Parents et amis sont priés d'y assister dans autre avis.




Cortlandt Starnes

STARNES - (Major-général) Cortlandt, à Saint-Hilaire, le 28 courant est décédé, à l'âge de 70 ans.

Les funérailles auront lieu à St-Hilaire, le 31 courant, à 9 heures.

Sépulture au cimetière de la Côte des Neiges.

Parents et amis sont priés d'y assister sans autre invitation.

La Patrie,
mardi 29 et mercredi 30 mai 1934,
page 30.



Armstrong, Edgar N., advocate and secretary Atlantic & Lake Superior Railway Co, 16 St Sacrament, h 8 St Luke



Jacques Beaulieu
jacqbeau@canardscanins.ca
Révisé le 3 avril 2018
Ce site a été visité 11266053 fois
depuis le 9 mai 2004