Mes racines / my roots

Henri Césaire Saint-Pierre


Adéline Albina Lesieur


Napoléon Mallette


Louis Émery Beaulieu


Guillaume Saint-Pierre


Joseph Bélanger


Geneviève Saint-Pierre


Jeanne Beaulieu Casgrain


Jean Casgrain


Simone Aubry Beaulieu


Marcel Malépart


Jaque Masson


Édouard Trudeau


Rolland Labrosse


Jacques Cousineau



Recherche
de
"Mes racines"

sur
JacquesBeaulieu.Ca


Retour
à la page
initiale

de
JacquesBeaulieu.Ca
Henri Beaulieu et Françoise Saint-Pierre

La famille d'Henri Beaulieu et de Françoise Saint-Pierre

Joseph Henri Lucien Beaulieu naquit le 13 juillet 1906 à Saint-Henri. Il était le fils de Louis Émery Beaulieu et Attala Malette. Pour plus sur eux et leur famille, pressez ICI. . Ses parrain et marraine étaient ses oncle et tante Maurice Couillard, un marchand, et Joséphine Beaulieu.

Henri maria le 15 novembre 1934 à la chapelle du Sacré-Coeur de l'église Notre-Dame de Montréal Françoise Saint-Pierre, fille de Guillaume Saint-Pierre et d'Émilienne Bélanger. Pour plus sur eux et leur famille, pressez ICI.

Françoise Saint-Pierre et Henri Beaulieu eurent deux enfants:

  1. Louis Marie Henri Guy Jacques Beaulieu, né en juillet 1946 à Montréal. Ses parrain et marraine étaient ses grands-parents paternels Louis Émery Beaulieu et Attala Mallette, alors à l'étranger, et remplacés pour l'occasion par ses oncles et tante Jaque Masson et Gilberte Beaulieu et l'officiant était son grand-oncle maternel Joseph Bélanger, jésuite. Il épousa le 30 juin 1973 à Oxford, en Angleterre, Linda Nita Nadin, née à Torquay, Devon, Angleterre fille de Thomas Edward Nadin et de Neta McTait. Ils eurent trois enfants:
    1. Paul Beaulieu,
    2. Richard Beaulieu et
    3. Marc Beaulieu.
  2. Marie André Guy Beaulieu, né le 30 novembre 1951 à Montréal. Ses parrain et marraine étaient ses grands-parents maternels Guillaume Saint-Pierre et Émilienne Bélanger, et l'officiant était son grand-oncle maternel Joseph Bélanger, jésuite. Il gradua du Collège Jena-de-Brébeuf en 1971, obtenant à la fois un D.E.C. et un B.A. Il étudia à l'Université de Montréal et à l'Université de Kingston, et enseigna comme étudiant au doctorat à l'Université Memorial à Corner Brook. Il mourut célibataire le 9 décembre 2011 dans son appartement au Rockhill, le 606 du 4866 Chemin de la Côte des Neiges, à Montréal. Il ne fut trouvé que le 14. Une messe mémoriale pour lui fut célébrée le 20 décembre. Ses cendres seront inhumées au printemps de 2012 dans la concession 145 de la section GA du cimetière Côte des Neiges, ont sont déjà ses parents.



La première mention d'Henri Beaulieu dans l'annuaire Lovell de Montréal remonte à 1935, alors qu'il réside au 5787 rue Déom. Il est alors avocat au bureau de Beaulieu, Gouin, Mercier & Tellier. Le bureau devient en 1938 Beaulieu, Gouin, Tellier, Bourdon & Beaulieu et en 1940 Beaulieu, Gouin, Bourdon, Beaulieu & Montpetit. Il est C.R. en 1948. De 1948 à 1957, le bureau devient Beaulieu, Gouin, Bourdon, Beaulieu & Casgrain. En 1957, son bureau est Beaulieu, Beaulieu & Casgrain. Il est fait Commissaire aux Incendies pour la Ville et le District de Montréal le 21 janvier 1958. En 1960, le bureau devient Beaulieu & Beaulieu.

Henri mourut à Saint-Lambert le 3 mai 1990 et fut inhumé à la concession 145 de la section GA du cimetière Notre-Dame-des-Neiges le 7 mai 1990 après des funérailles à Saint-Viateur d'Outremont. Cette concession appartenait à Diana Hamel et Ernest Bélanger, grands parents de Françoise Saint-Pierre, son épouse. Cette dernière décéda à Saint-Lambert le 14 mai 1994 et ses cendres allèrent rejoindre le corps de son mari le 18 mai 1994 après des funérailles à Saint-Viateur d'Outremont.




Registre du baptême de Henri Beaulieu

Le quinze juillet mil neuf cent six, nous prévicaire soussigné, avons baptisé Joseph, Henri, Lucien, Gaston, né le treize du courant, fils légitime de Louis-Émery Beaulieu, avocat, soussigné, et de Attala Malette, de cette paroisse. Parrain Maurice Couillard, marchand, soussigné, de Ste Martine; marraine Joséphine Beaulieu son épouse, soussignée.
Joséphine Beaulieu
Maurice Couillard
L. E. Beaulieu

M. Paiement pré vc

(Document fourni par Yvan Beaulieu)

Registre du baptême de Françoise Saint-Pierre

Le deux octobre mil neuf cent dix, nous prêtre soussigné, avons baptisé Maria, Albina, Annetta, Emilienne, Françoise, née la veille, fille légitime de Guillaume St Pierre, avocat, et de Emilienne Bélanger, de cette paroisse. Le parrain a été Henri Césaire St Pierre juge de la Cour supérieure, de St Jacques, grand-père de l'enfant; la marraine a été Annette Bélanger St Pierre, tante de l'enfant, lesquels, ainsi que le père, ont signé avec nous. Lecture faite. -
Annette Berryer Saint-Pierre
H. C. Berryer Sainty-Pierre
Guillaume Saint-Pierre

Aimé Prud'homme, Ptre.

(Document fourni par Yvan Beaulieu)


Photo de Françoise Saint-Pierre à son retour d'Europe



Montréalais de retour d'Europe photographiés à bord du Laurentic, de la ligne White Star: de gauche à droite. Mlle Madeleine Saint-Pierre, un officier du paquebot, Mlle Françoise Saint-Pierre et M. Girard Choquette, qui étudia la pharmacie à l'université de Paris.


Photo d'Henri Beaulieu circa 1933

Henri fit son cours classique au Collège Sainte-Marie et son droit à l'Université de Montréal. Il devint avocat tout comme son père. Cette photo fut prise circa 1933.


Mariage Saint-Pierre-Beaulieu

En la chapelle du Sacré-Coeur, de l'église Notre-Dame, ce matin, à 10 heures, le Rév. Père Joseph Bélanger, s.j., a béni le mariage de sa nièce, Mlle Françoise Saint-Pierre, fille de Me Guillaume St-Pierre, C.R., et de Madame St-Pierre, avec M. Henri Beaulieu, fils de M. L.-Émery Beaulieu, C.R., et de Mme Beaulieu. Des chrysanthèmes et pompons blancs ornaient le choeur et la nef. Pendant la messe, un programme musical fut exécuté par M. Lionel Daunais et Yvan Sabourin. M. Roméo Poirier, touchait l'orgue. Me Saint-Pierre accompagnait sa fille et Me Beaulieu était le témoin de son fils. La mariée portait une robe de satin vermeil ivoire, aux lignes princesses, le corsage drapé se terminait par un col montant, et la jupe à volants superposés, formait opulente traîne. Son voile de tulle illusion était retenu par un bonnet de style Empire. Elle tenait une gerbe de gardénias blancs et de muguet. Mlle Madeleine Saint-Pierre, soeur de la mariée, dame d'honneur, portait une robe de velours Donnatella bleu-saphir, aux lignes princesses, dont la jupe formait une petite traîne; elle était coiffée d'un tressé de velours de même ton; des roses talisman composaient son bouquet de corsage. M. Jean Beaulieu, frère du marié, était le garçon d'honneur. Mme Saint-Pierre, mère de la mariée, portait une robe de satin vermeil noir, à courte traîne, avec parure de renard argenté, un chapeau de velours noir garni d'aigrettes et une touffe de gardénias à l'épaule. Mme Beaulieu, mère du marié, était vêtue d'une robe création Raoul-Jean Fouré, en moiré Niagara châtaigne, chapeau de même ton et des orchidées au corsage. MM. Rolland et Paul Beaulieu, frères du marié, M. Jean Saint-Pierre, frère de la mariée, MM. Jacques Rolland, Pierre Décary et Marcel Malépart, plaçaient les invités. Après la cérémonie, une réception intime eut lieu à la résidence des parents de la mariée, où les salons étaient décorés de chrysanthèmes et de pompons blancs. M. et Mme Beaulieu partirent ensuite pour une croisière aux Bermudes, Nassau et la Jamaïque. Pour voyager, Mme Beaulieu portait un manteau de friziah Maroc, avec col de vison, une robe de gidrah rouille, chapeau, bourse et souliers assortis. À leur retour, M. et Mme Beaulieu habiteront Outremont.

La Patrie
15 novembre 1934,
Page 10.

Document du mariage Saint-Pierre-Beaulieu



Le quinze Novembre mil neuf cent trente quatre, vu la dispense de deux bans de mariage accordée par l'Ordinaire du diocèse [?] de l'avant-veille et après la publication d'un ban, faite en cette église et en celle de St Viateur, entre Henri Beaulieu, avocat de St Viateur d'Outremont, fils majeur de Louis Emery Beaulieu et d'Attala Malette d'une part et Françoise Saint-Pierre de cette paroisse, fille majeure de Guillaume Saint-Pierre et d'Emilienne Bélanger d'autre part ne s'étant découvert aucun empêchement, nous, prêtre soussigné, dûment autorisé par le curé de cette paroisse avons reçu leur mutuel consentement de mariage leur avons donné la bénédiction nuptiale en présence de Louis Emery Beaulieu père de l'époux et de Guillaume Saint-Pierre, père de l'épouse, lesquels ont signé avec nous ainsi que les époux. Les parties ont signé un contrat de mariage devant Me Lionel Leroux. Lecture faite.
Francoise Saint-Pierre
Henri Beaulieu
Guillaume Saint-Pierre
L. E. Beaulieu

Joseph Bélanger, S. J.


(Document fourni par Yvan Beaulieu)

Françoise et son fils Jacques circa 1947



Henri Beaulieu Commissaire des Incendies

Photo officielle de l'assermentation en 1958 d'Henri Beaulieu par le juge Saint-Germain comme commissaire des incendies pour la Ville et le District de Montréal.

Découpure du "Montréal-Matin":

ASSERMENTATION - Me Henri Beaulieu, c.r., a été assermenté, hier après-midi, comme commissaire des incendies. La cérémonie d'assermentation a été présidée par l'honorable juge Jean St-Germain, de la Cour supérieure, qui avait occupé ce poste avant Me Beaulieu. Le nouveau commissaire est le fils de Me Emery Beaulieu, c.r. On voit, dans la photo, Me Beaulieu prêtant serment en présence de l'honorable juge St-Germain.


Découpure de la "Presse":

Me Henri Beaulieu, C.R., récemment nommé au Commissariat des Incendies de la ville de Montréal, a prêté, hier après-midi, le serment d'office en présence de plusieurs juges et d'un fort groupe de parents et d'amis. Le nouveau commissaire, qui s'était spécialisé depuis 1930 dans la pratique du droit pénal, du droit civil et du droit corporatif, jure ici de remplir fidèlement sa charge, en présence de l'hon. juge Jean Saint-Germain, à gauche, de la Cour supérieure, ancien commissaire, et du commissaire adjoint Reginald Pilmsoll. Le juge Hurteau, de la Cour des Sessions de la Paix, et Me Jacques Fournier, procureur de la Couronne, assistaient également à la cérémonie.



Photo prise circa 1967

Henri Beaulieu et de ses deux fils, Jacques et Guy. Photo prise circa 1967 dans le vivoir de sa résidence, le 5756 Déom à Montréal.


Photo prise après le baptême de Marc Beaulieu, petit-fils d'Henri

Photo prise à l'automne 1977, après la réception en honneur du baptême de Marc Beaulieu, troisième fils de Jacques Beaulieu et Linda Nadin, photo prise dans le salon du 5510 Place Beaminster, à Montréal, où la famille avait déménagé quelques mois auparavant.

Les enfants sont, dans l'ordre habituel: Paul, Marc dans sa robe de baptême et sur les genoux de son père Jacques, et Richard.




Photo de Jacques Beaulieu circa 1964

Jacques fit son cours classique au Collège Jean-de-Brébeuf (Conventum 1964) où il gradua en 1966, étudia la physique à la Faculté des Sciences de l'Université de Montréal de 1966 à 1969, et fit des études graduées à Oxford de 1969 à 1972. Il décida ensuite d'enseigner la physique au Collège Jean-de-Brébeuf. Cette photo fut prise circa 1964.




Jacques Beaulieu
jacqbeau@canardscanins.ca
Révisé le 9 février 2018
Ce site a été visité 10422030 fois
depuis le 9 mai 2004