Mes racines / my roots

Henri Césaire Saint-Pierre


Adéline Albina Lesieur


Napoléon Mallette


Louis Émery Beaulieu


Guillaume Saint-Pierre


Joseph Bélanger


Geneviève Saint-Pierre


Jeanne Beaulieu Casgrain


Jean Casgrain


Simone Aubry Beaulieu


Marcel Malépart


Jaque Masson


Édouard Trudeau


Rolland Labrosse


Jacques Cousineau



Recherche
de
"Mes racines"

sur
JacquesBeaulieu.Ca


Retour
à la page
initiale

de
JacquesBeaulieu.Ca
Entrées de 1933 dans son agenda

Entrées dans son agenda, journal intime datant de 1933




  • Description de l'agenda en question: dimensions: 6" par 4"; de couverture noire avec une copie de peinture au recto; écrit à la plume, encre violette couvrant les années 1929 à 1933

  • Ledger full-scap, de couverture dure noire, dans lequel se trouvent collés plusieurs documents et des textes écrits à la plume



Entrées dans son agenda:

Jan 1 Dim. Grd-messe avec Jean; diner chez Mme C.; après-midi: puzzle; souper chez nous ensemble
Jan 2 Lun. Visite à notre terrain
Jan 3 Mar. Jean
Jan 5 Jeu. Badmington
Jan 6 Ven. Souper à la maison avec Jean; puzzle
Jan 7 Sam. Birks pr boîte à bijoux
Jan 8 Dim. Badmington
Jan 9 Lun. c. cuisine
Jan 10 Mar. Jean
Jan 11 Mer. Mort de Mme F. Monette
Jan 12 Jeu. Soirée ici avec Jean
Jan 13 c. couture manquée; funérailles de Mme F. Monette; le soir: ameublements avec Jean; souper
Jan 14 Sam. Badmington
Jan 15 Dim. Visite à notre terrain; souper avec Jean en petit comité; soirée de famille chez Mme Casg.; bridge
Jan 16 Lun. c. cuisine
Jan 17 Mar. Signature de notre contrat d'achat du terrain; soirée avec Jean
Jan 18 Mer. Rendez-vous avec Jean Thibodeau pr discuter de notre maison
Jan 19 Jeu. Visite tardive de Jean; courses
Jan 20 Ven. Modes Cahill; c. couture manqué
Jan 21 Sam. Ameublements avec Jean; cinéma avec Jean
Jan 22 Souper de famille ici avec Jean; concert Canadian Institute
Jan 23 Lun. c. cuisine; correspondance
Feb 9 Jeu. Départ pr le Nord - seul
Feb 10 Ven. correspondance; sky; promenade
Feb 11 Sam. arrivée de Jean à 3 hrs; thé; sky; souper; soirée à causer
Feb 12 Dim. Messe tardive; diner; sky; départ de Jean
Feb 13 Lun. Journée au lit; «L'Élite féminine» pr cercle
Feb 14 Mar. Travail; chaise longue
Feb 15 Mer. correspondance; chaise longue; petite marche
Feb 16 Jeu. Flânerie; retour à Montréal; Jean à la gare; souper ensemble chez nous; soirée au plateau
Feb 17 Ven. Étude de notre devis de maison
Feb 18 Sam. Étude du devis
Feb 19 Dim. Souper chez Jean; étude du devis
Feb 20 Lun. Rendez-vous avec M. Daoust; discussion finale
Feb 21 Mar. Cinéma avec Jean
Feb 23 Jeu. Badmingtonv Feb 25 Sam. Souper au cercle avec Jean; noces d'argent de M. & Mme C. Racicot
Feb 26 Dim. Photographies; badmington
Feb 27 Lun. Liste avec Jean; Jean ici à souper
Feb 28 Mar. Liste avec J.
Mar 1 Mer. Liste avec Jean
Mar 2 Jeu. Badmington
Mar 3 Ven. Liste avec Jean
Mar 4 Sam. Liste avec Jean; après-midi & soirée
Mar 5 Dim. Concert C. Champagne; souper chez Jean; badmington avec F.C. Smith & Jean
Mar 6 courses; souper chez Jean; départ de Jean pr Québec
Mar 7 Mar. Couture
Mar 8 Mer. Couture; courses
Mar 9 Jeu. Retour de Jean; rencontre à la gare: souper Mme Casgrain



Entrée dans Ledger full-scap:

Retraite fermée du 10 au 14 mars 1933 au couvent du Sacré-Coeur, avenue Atwater



Entrées dans son agenda:

Mar 15 Mer. Courses
Mar 16 Jeu. Courses; Thé chez Mme Létourneau en mon honneur; travail avec Jean
Mar 17 Ven. Courses
Mar 18 Sam. Rendez-vous avec M. Girard; réception chez les Champagne en notre honneur: le soir
Mar 19 Dim. Après-midi avec Marcelle; soirée avec Jean: budget
Mar 20 Lun. Après-midi avec Marcelle: courses; travail avec Jean
Mar 21 Mar. Couture; Jean: travail
Mar 22 Mer. Thé ici pr Y. Beauchamp
Mar 23 Jeu. Déjeuner en mon honneur chez Aimée Cusson
Mar 26 Dim. Réception chez G. Plamondon en notre honneur: le soir



Lettre non datée de Jean Casgrain:

Je vous aime tant, Jeanne, ma petite fille chérie, comme vous êtes, impulsive - si droite et fine cependant - impressionable - que je ne voudrais pas vous désorienter, compromettre par ma maladresse la confiance que je vous demande. Il faut tant de loyauté pour que des relations aussi intimes que celles que nous voulons durent - pour que nous nous aimions beaucoup - follement peut-être, - il faut se respecter. Et je ne voudrais pas que vous pensiez jamais que mes caresses - «étranges» parfois - deviennent des indiscrétions. Vous avez bien dit que les initiatives m'appartenaient - que je devais diriger: oui, en apparence, mais au fond, c'est vous Jeanne qui êtes la force. J'ai toujours rêvé ma petite femme ainsi: câline, etc, etc (comme vous!) et ayant en elle la source véritable de mes propres qualités. Il faut m'aider, Jeanne... m'aider à vous respecter encore plus - pour mieux vous aimer - même follement (mais plus tard -)

Bonjour - et laissez-moi vous donner un premier baiser - pendant que nous sommes seuls...

Jean



Note et faire-part dans le ledger full-scap:


comme modèle pour le 19 avril 1933: faire-part

9 avril 1931
M. & Mme Athanase David... mariage de Simone David avec Jean Raymond.

Les plus jolies choses ne sont pas toujours celles que l'on invente de toutes pièces... Les meilleurs résultats viennent souvent de l'expérience dont on sait tirer profit...

Certes les David avaient peut-être encouru le blâme & la critique à l'occasion du mariage de leur fille, mais ils avaient fait preuve d'un tel goût que je n'ai pas cru déroger en m'en inspirant...

Monsieur et Madame L. É. Beaulieu
ont l'honneur de vous faire part du
mariage de leur fille Jeanne avec
Monsieur Jean Casgrain, fils de
Madame E. R. Casgrain

Et vous prient d'assister à la bénédiction nuptiale qui leur sera donnée le
mercredi 19 avril 1933, en l'église St-Viateur d'Outremont par son Excellence
.Monseigneur l'Évêque auxiliaire..
36 avenue Roskilde. à dix heures
Outremont . du matin
certaines originalités sont souvent le fruit de la nécessité...

Madame L. É. Beaulieu
recevra
au Cercle Universitaire
après la cérémonie religieuse.

L'envers de la médaille... les grands et les petits détails qui affolent... qui à l'approche du jour mémorable font perdre la conscience du grand pas que l'on va faire... Malheur à ceux & celles qui comptaient sur ces derniers instants pour y réfléchir!!



Entrée dans Ledger full-scap: détail concernant le mariage

19 april 1933
Bride : Jeanne
Parents: M. & Mrs L. Émery Beaulieu
Groom: Jean Casgrain
Parents: late Mr Roméo Casgrain and Mrs Casgrain

Bride's Wedding Gown: Modèle Jean Fouré in white flamisol, princess lines, forming the train, open in the front on a pearled parmesel of white peau d'ange. Veil of tulle.

Bouquet: carrying a prayer Book with a flower signet of lilies of the valley and narcissus.

Bride's going away costume: woolen ensemble of Paul Brion in grege danyel - the coat trimmed with black galliac; black purse and shoes.

Bridesmaids: Misses Gilberte and Thérèse Beaulieu, sisters of the bride
their dresses issued in the same style as the Bride, in a green palm Kamisol the skirt opened on a flannel of a darker shade of green, carrying bouquet of pink and peach snap-dragons

Best Men: L. J. Barcelo and Maurice Forget

ushers: Roméo Delcourt. Jean Beaulieu, Jacques Senécal, Henri Beaulieu, Antoine Monette, Jean Béïque
Mr. Marc Casgrain, brother of the groom, acting as witness.

The church is prettily adorned with ferns and lilies arranged in bunches forming small bush effect.

The wedding - celebrated in St Viateur church, Wednesday 19th April at 10 o'clock.

Mgr Deschamps, auxiliary archbishop of Montreal, will officiate, assisted by a group of Catholic Boy Scouts of Outremont.

Mother of the Bride: dressed in a Raoul Jean Fouré model of chartreuse crepe bagatelle with a long skirt falling in a small train. Her shoulder bouquet is of purple pansies.

Groom's mother: Louise Boulanger models of grey georgette, wearing a shoulder bouquet of orchids.



Lettre de sa mère datée du 7 juillet 1933:

Madame Jean Casgrain,
739 Wilder,
Outremont
7 juillet 1933
Montreal House, Old Orchard Beach, Maine


Ma chère Jeanne,

Nous sommes enfin à Old Orchard à l'hôtel Montreal, que veux-tu il n'y a pas moyen de faire mieux, ailleurs c'est plus cher, ici nous avons eu la chance d'arriver et de leur dire que nous prenions de suite possession de nos chambres, c'est ce qui les a décidé à nous faire des prix aussi abordables, nous payons pour les garçons deux lits jumeaux dans leur chambre & G. Thérèse une jolie chambre un coin au dernier étage pour ces demoiselles pour vingt deux dollars & cinquante cents, par semaine et moi j'ai une chambre au second plancher avec l'eau courante, deux lits pour trente dollars par semaine par personne, nous avons fait tous les hôtels de ce côté, c'est l'endroit le Meilleur Marché, j'espère que ton père en sera pas trop contrarié, au Breaker's c'est le même prix, mais il n'y a pas d'eau courante dans aucune chambre; au Ocean, c'est trente-cinq dollars par semaine, les autres chambres n'ont pas d'eau courante cela faisait dix dollars de différence par semaine, les cottages sont tous à deux cents cinquante dollars cela nous coûtait trop cher pour la saison, la lumière, un peu de chauffage, que sais-je, cela n'en finissait plus.

Le Brunswick a des chambres superbes, mais sur la plage, il faut payer six & sept dollars par jour.

Tu peux croire que Thérèse est heureuse d'être à Old Orchard ainsi que Gilberte - elles sont bien gentilles pour le moment je ne sais si cela durera, Jacques Morin est à Old Or. je crois qu'elles vont passer un été agréable. Je pense enfin que prendre un Cottage je serais bien plus seule qu'autrement comme tu sais les connaissances sont aux hôtels. Je suis allée chez M Mullen, il est toujours le même vieux avare, n'accepte pas l'argent canadien, ni ne veut louer ses Cottages moins de deux cents cinquante- dollars cela faisait trop cher, les cottages sur la plage en sont jamais bon marchés.

Aujourd'hui je suis allée au bain l'eau était bonne, je suis bien contente d'être enfin installée, j'espère passer un été agréable et réconfortant.

Pour le moment, il n'y a pas beaucoup de monde, nous sommes tranquilles, je préfère cela, j'ai surtout besoin d'un grand repos, sans inquiétudes.

Bonjour, ma chère Jeanne, j'attends ton père pour le quinze j'espère qu'il sera content de notre choix, malgré qu'il préférait ne pas être ici, que veux-tu; je trouve que cela coûte assez cher pour une vacance.

Mes amitiés bien sincères à ton cher mari & à toi mon meilleur baiser.

Ta maman

Lettre de sa mère non datée:

A. M. Beaulieu
Dimanche matin, 10 hres
Ma chère Jeanne,

Bonjour ma chérie, tout est pour le mieux pour le moment il fait beau, mais pas trop chaud, hier je suis allée au bain, je craignais prendre froid, alors j'en ai profité pour visiter les magasins de Portland. La machine avait besoin d'une petite réparation. Je me suis achetée une paire de souliers, ils sont bien beaux et meilleurs marché qu'à Montréal.

Les robes ne sont pas plus jolies pour le moment, mais les ventes sont nombreuses, mon petit magasin, Claire Shop est encore existant, près de la station d'Old Orch.

Pour le moment il n'y a pas beaucoup de monde dans l'hôtel; on attend pour le quinze, parait-il, c'est ce que dit le manager, moi, je préfère cela, nous pouvons nous reposer.

Il y a la famille Martin, l'ex fiancée de Lucien Rodier, je en sais s'ils se plairont, ce sont des habitués de Kennebunk!! Oh! la la puis Mlle Jannin!!

La famille Guimont, j'entends M. & Mme sont à Ken. pour un repos très recommandé pour Monsieur Guimont, j'irai les voir avec ton père. Imagine-toi, je viens de me rendre compte que j'ai oublié mon ensemble que Mlle Comte m'a fait, il doit être dans mon garde-robe du passage, c'est curieux tout de même, faut-il croire que je trouvais, en avoir suffisamment, si tu pouvais me le faire parvenir, je serais bien contente, je t'en remercie d'avance.

Une nouveauté de la place, il y a un marathon de danse. Crois-tu qu'il y a quatorze couples qui dansent sans cesse jour & nuit pour un prix de $400. & $300. & $200. et ainsi de suite; je suis allée voir cela à chaque heure, ils ont un quart d'heure pour se reposer, et ils mangent après trois heures de danse, un sandwich & une tasse de café au lait; tu peux croire qu'ils sont tous un peu plus ou moins en vie... c'est ridicule!

Jean est un fervent du marathon; il y va tous les jours. Ce matin il est arrivé après la messe de 6.30 hrs, comme tu vois, il y prend goût. Il y en a un grand qui ressemble à M. Lamarre mais je t'assure qu'il danse et qu'il a une binette un peu comique. Ils ont un entraîneur épatant, le soir jusqu'à minuit, il y a comme une sorte de vaudeville, cela les repose de danser. Cela doit durer tout l'été. À chaque numéro de vaudeville si l'on peut dire, si les gens sont satisfaits, ils leur jettent de l'argent, qui est destiné aux personnes ou couple qui composent le numéro, plusieurs sont des professionnelles..

Sais-tu que j'écris si peu souvent, que j'oublie mon français. C'est désolant pour une personne de mon âge.

Je te dis un bonjour affectueux pour toi & ton mari, aussi j'y joins mon meilleur baiser.

Je ne puis trop te dire, comme je me trouve heureuse d'être près de la mer, pour me reposer, mais tous les jours, je pense à vous deux et voudrais te voir ainsi que mon bon Jean, qui je crois prend bien soin de sa toute petite femme.

Ta maman qui vous aime bien tous les deux, qui n'a qu'un désir: votre bonheur!!



1933

Août le 15 - Maurice Forget à souper. Il nous amène au cinéma.


Septembre, le premier vendredi. - Jos Barcelo à souper. Nous partons aussitôt pour le lac Gagnon & nous y passons la fin de semaine du travail.


Septembre, le vendredi soir. Marcelle Paradis de passage pour la fin de semaine.


Octobre, le dimanche soir 21 -

Badmington au 65e suivi d'un goûter à la maison. Gérard & Germaine Plamondon, Jean & Berthe Bruchési, Aimée Cusson, Marc Casgrain & Antoinette Robert, Mme E. R. Casgrain sont nos invités.



Novembre, le lundi 13
Marcelle Paradis sera mon invitée jusqu'au 22 novembre.


Novembre, le jeudi 9

Badmington au 65e. Roméop & Jeannine Delcourt, Maryel Brodeur & Paul Beaudet viennent goûter à la maison.



Novembre, le vendredi 17 Jos Barcelo à souper.
Jean Béïque & Marcelle Parizeau se joignent à lui pour la soirée.


Novembre, le mercredi 22

Hector & Nicole Allard à déjeuner.



16 déc. 1933 Départ de J. B. pour le Caire

Merci de tout coeur, mes chers amis,
[signatures:]
Jeanne et Jean Casgrain
Jean Bruchési
René Guénelle
Jean-Marie Favreau
Simone Brossard
Letizia Mayrand
Nadia Labarre
Jules Labarre
Jeanne Champagne
Léon Mayrand
Roma Amyot
Marguerite R. Gauvreau
Yvette Paradis
Gilberte Dufresne
Germaine B. Plamondon
Aimée Cusson
Roméo Deleany
Antonio Barbeau
Roger Brossard
Jules Deroux
Berthe D. Bruchési
Dr Gérard Plamondon
Janvier B. Delcourt
Marie M. Derome
Rachel J. Barbeau

Noël Papa apporte sa bouteille de vin et Madame Casgrain son poulet aux champignons - nous soupons ensemble très gaiement - sans toutefois oublier les absents.








Jacques Beaulieu
jacqbeau@canardscanins.ca
Révisé le 14 décembre 2018
Ce site a été visité 12659001 fois
depuis le 9 mai 2004