Mes racines / my roots

Henri Césaire Saint-Pierre


Adéline Albina Lesieur


Napoléon Mallette


Louis Émery Beaulieu


Guillaume Saint-Pierre


Joseph Bélanger


Geneviève Saint-Pierre


Jeanne Beaulieu Casgrain


Jean Casgrain


Simone Aubry Beaulieu


Marcel Malépart


Jaque Masson


Édouard Trudeau


Rolland Labrosse


Jacques Cousineau



Recherche
de
"Mes racines"

sur
JacquesBeaulieu.Ca


Retour
à la page
initiale

de
JacquesBeaulieu.Ca
Colombe Malépart et Arthur Bélanger
Les originaux des photos trouvées sur cette page sont la propriété d'Odile Malépart, fille de Marcel Malépart



Colombe Malépart, soeur de Marcel et Germaine Malépart et épouse d'Arthur Bélanger

Marie Alphonsine Colombe Eliane Malépart était la fille d'Odilon Malépart et d'Adouila Vandandaigue Gadbois. Pour plus sur eux et leur famille, pressez ICI.

Colombe naquit le 22 mai 1902 et fut baptisée le lendemain dans la paroisse de l'Immaculée Conception. Ses parrain et marraine étaient son oncle Napoléon Gadbois cultivateur de la paroisse de Saint Vincent de Paul de Laval et son épouse Alphonsine Prévost.

Colombe vécut à Paris avec sa famille entre 1918 et 1922 environ, alors que sa soeur Germaine s'y perfectionnait en musique.

À l'âge de 36 ans et un mois, Colombe maria le 22 juin 1938 à Saint-Vincent-de-Paul le notaire Zéphirin Albert Arthur Bélanger, âgé de 39 ans et 6 mois, fils de François-Xavier Bélanger et de feue Joséphine Masse. Pour plus sur eux et leur famille, pressez ICI.

L'annonce de leurs fiançailles avait paru dans La Presse du 28 décembre 1937.

Arthur était né dans la paroisse de La Nativité d'Hochelaga le 7 décembre 1898 et avait été baptisé le lendemain. Ses parrain et marraine étaient Zéphirin Labelle et Rose-Anna Bélanger. Il fut inhumé le 16 mars 1971 dans la concession 00628 de la section M du cimetière Notre-Dame-des-Neiges où Colombe l'y rejoignit le 8 juillet 1975.

La première mention d'Arthur Bélanger dans l'annuaire Lovell de Montréal date de 1925: il est alors notaire. Son bureau est au 88 Desery et son domicile, au 76 Rouville. Il habite alors chez son père François-Xavier Bélanger, qui est épicier et dont le commerce est au 83 Desery. En 1926, l'adresse de son bureau devient le 1422 Desery et en 1929, l'adresse de son domicile, le 3202 Rouville.

En 1939, une fois marié, Arthur quitte le logis familial et emménage dans l'appartement 8 du 2539 Sherbrooke Est. Deux ans plus tard, en 1941, il achète le 4380 Jeanne d'Arc, nouvellement bâti. Il y habita jusqu'à sa mort en 1971. Sa femme y demeura elle aussi jusqu'à sa mort en 1975. Leur nièce et filleule Odile Malépart hérita ensuite de cette maison et l'habita seize ans. Pour revenir à Arthur, celui-ci déménagea définitivement son bureau au 3266 Ontario Est en 1945. Pour un album de photos à leur sujet, pressez ICI.

Colombe et Arthur n'eurent pas d'enfants.

Colombe fit du bénévolat pour l'Institut Hermine Lanctôt fondé en 1909, aussi connu sous le nom de Lycée Les Hirondelles où sa soeur Germaine avait étudié et excellé. Pour plus sur ce lycée montréalais et le bénévolat de Colombe pressez ICI.




Arthur Bélanger





Arthur Bélanger et son épouse Colombe Malépart



Documents numérisés ou transcrits

  1. Baptême de Zéphirin Albert Arthur Bélanger dans la paroisse de La Nativité d'Hochelaga (8 décembre 1898)



    Le huit Décembre, mil huit cent quatre vingt-dix-huit, nous, vicaire soussigné, avons baptisé Zéphirin Albert Arthur, né la veille, fils légitime de François Xavier Bélanger, épicier et de Joséphine Massé, de cette paroisse. Le parrain a été Zéphirin Labelle, commis, de Sainte-Cunégonde, et la marraine Rose-Anna Belanger, de cette paroisse, lesquels, ainsi que le père, ont signé avec nous. Lecture faite.

  2. Baptême de Marie Alphonsine Colombe Eliane Malépart en la paroisse de l'Immaculée Conception de Montréal (23 mai 1902)



    Le vingt troisième jour de mai mil neuf cent deux, nous soussigné, prêtre de la Compagnie de Jésus, avons baptisé Marie Alphonsine Colombe Eliane, née le vingt deux de ce mois, fille légitime d'Odilon Malepart, commis voyageur, qui a signé, et de Adouilda Gadbois de cette paroisse. Le parrain a été Napoléon Gadbois cultivateur, oncle de l'enfant de la paroisse de Saint Vincent de Paul de Laval et la marraine Aphonsine Prévost, épouse du parrain, de cette paroisse qui ont signé. Lecture faite.






Jacques Beaulieu
jacqbeau@canardscanins.ca
Révisé le 28 novembre 2018
Ce site a été visité 12621305 fois
depuis le 9 mai 2004