Mes racines / my roots

Henri Césaire Saint-Pierre


Adéline Albina Lesieur


Napoléon Mallette


Louis Émery Beaulieu


Guillaume Saint-Pierre


Joseph Bélanger


Geneviève Saint-Pierre


Jeanne Beaulieu Casgrain


Jean Casgrain


Simone Aubry Beaulieu


Marcel Malépart


Jaque Masson


Édouard Trudeau


Rolland Labrosse


Jacques Cousineau



Recherche
de
"Mes racines"

sur
JacquesBeaulieu.Ca


Retour
à la page
initiale

de
JacquesBeaulieu.Ca
La famille de Joseph Loranger

La famille de Joseph Loranger et de Marie Louise Dugal

Joseph Loranger était le fils d'Alexis Loranger et de Marie Louise Amable Millet Maranda. Pour plus sur la famille d'Alexis Rivard Loranger, pressez ICI. Il était né à Yamachiche le 21 octobre 1794. Il mourut probablement à Yamachiche. Il décrivit son emploi différemment selon chaque acte de naissance de ses huit enfants; il se dit successivement journalier, puis agriculteur, puis boucher, puis marchand. Il redevient boucher, puis agriculteur, puis aubergiste et finalement marchand.

Joseph maria à Yamachiche le 11 février 1822 Marie Louise Dugal, fille de Louis Dugal et d'Élisabeth Damien. Pour plus sur la famille de Marie Louise Dugal, pressez ICI. Cet acte est numérisé plus bas.

Marie Louise mourut veuve et fut inhumée au cimetière Notre-Dame-des-Neiges le 4 novembre 1895.

Joseph et Marie Louise eurent plusieurs enfants. Parmi ceux-ci on compte:

  1. Thomas Jean Jacques Loranger, né à Yamachiche le 2 février 1823, marié à Montréal le 13 mai 1850 avec Sarah Angélique Trudeau, remarié à Québec le 6 juillet 1864 avec Zélie Angélique Borne, décédé à Saint-Pétronille (Île d'Orléans) le 18 août 1885 et inhumé au cimetière Notre-Dame-des-Neiges le 21 août 1885 Pour plus sur lui et sa famille, pressez ICI;
  2. Joseph Maxime Placide Loranger, né à Yamachiche le 30 octobre 1833 et baptisé le lendemain. Cet acte est numérisé plus bas. Il mourut à Montréal le 18 mai 1890 et inhumé au cimetière Notre-Dame-des-Neiges le 20 mai 1890 Pour plus sur lui, pressez ICI;
  3. Louis Onésime Loranger, né à Yamaska le 7 avril 1837 et baptisé le même jour. Cet acte est numérisé plus bas. Il maria à Montréal le 3 octobre 1867 Marie Rosalie Laframboise puis, une fois veuf, le 24 mai 1887 à Montréal Antoinette Valois. Il mourut à Saint-Hilaire le 18 août 1917 et fut inhumé à Montréal au cimetière Notre-Dame-des-Neiges le 21 août 1917 Pour plus sur lui et sa famille, pressez ICI.


Parenté d'avec Marie Élisabeth Loranger

Joseph Rivard Loranger, avons-nous dit, était le fils d'Alexis Rivard Loranger et de Marie Louise Amable Millet Maranda et donc le frère d'Alexis Rivard Loranger époux de Marie Josephe Gélinas Bellemare, parents d'Olivier Rivard Loranger époux d'Élisabeth Dugal, eux-mêmes parents de Marie Élisabeth Loranger, épouse de Louis Adolphe Lesieur. Il s'ensuit que Joseph était l'oncle d'Olivier, père de Marie Élisabeth, et donc son grand-oncle. Ses fils étaient donc du côté Loranger des cousins de cette dernière.

Mais il y a plus. Joseph, avons-nous dit, avait épousé Marie Louise Dugal, fille de Louis Cottin Dugal et d'Élisabeth Damien. Or Olivier, père de Marie Élisabeth, avait épousé Élisabeth Dugal, fille de Louis Cottin Dugal et d'Élisabeth Damien et donc soeur de la précédente. Il s'ensuit que la mère des trois fils de Joseph, Marie Louise Dugal, était tante de Marie Élisabeth. Les fils de Joseph étaient donc ses cousins germains par leurs mères.


Documents numérisés ou transcrits

  1. L'entrée concernant le baptême de Joseph Loranger à Yamachiche (21 octobre 1794)



    L'an mil sept cent quatre vingt quatorze le vingt un octobre par moi prêtre soussigné a été Baptisé Joseph de ce jour du légitime mariage d'Alexis Loranger et de Marie Milet, le parrain a été Joseph Pothier, la marraine Marie Gélinas qui n'ont su signer.


  2. L'entrée concernant le mariage de Joseph Loranger et de Marie Louise Dugal à Yamachiche (11 février 1822)



    L'onze février mil huit cent vingt deux après la publication de trois bans de mariage faites aux prônes des messes paroissiales ne s'étant déclaré aucun empêchement nous curé de Yamachiche soussigné après avoir pris le mutuel consentement des deux parties avons donné la bénédiction nuptiale à Joseph Loranger fils majeur de feu Alexis Loranger et de défunte Marie Louise Milet tous agriculteurs de cette paroisse d'une part & à Marie Louise Dugal, fille mineure de Louis Dugal forgeron et de Marie Elizabeth Damiens ses père et mère aussi de cette paroisse d'autre part consentant au dit mariage furent présents du côté de l'époux Charles Dupont et Jean Milet et Louis Dugal frère de l'épouse et Augustin Dugal son frère dont les uns ont signé et les autres ont déclaré ne les savoir faire.


  3. L'entrée concernant le baptême de Adèle Loranger à Yamachiche (24 novembre 1828)



    Le vingt quatre novembre mil huit cent vingt huit nous prêtre soussigné avons baptisé Adèle, née hier du légitime mariage de Joseph Loranger, boucher, et de Louise Dugal de cette paroisse; parrain Béloni Loranger, marraine Geneviève Geffrant qui ont déclaré ne savoir, le père a signé avec nous.


  4. L'entrée concernant le baptême de Joseph Maxime Placide Loranger à Yamachiche (31 octobre 1833)



    Le trente un octobre mil huit cent trente trois, nous prêtre vicaire soussigné avons baptisé Joseph Maxime Placide, né hier du légitime mariage de Joseph Loranger, cultivateur, et de Marie Louise Dugal de cette paroisse; parrain Maxime Gravelle, marraine Rose de Lima Dugal qui avec le père ont signé avec nous, le parrain a déclaré ne savoir signer.


  5. L'entrée concernant le baptême de Louis Onésime Loranger à Yamachiche (7 avril 1837)



    Le sept Avril mil huit cent trente sept, nous prêtre vicaire soussigné avons baptisé Louis Onésime, né le même jour du légitime mariage de Joseph Loranger aubergiste et de Marie Louise Dugal de cette paroisse; parrain Michel Milet, marraine Sophie Héroux qui, ainsi que le père ont signé avec nous.

Joseph M. Loranger:

LORANGER - En cette ville, à sa résidence, 342 Craig, J. M. Loranger, Conseil de la Reine, à l'âge de 56 ans.
Avis des funérailles sera donné plus tard.


La Patrie,
Samedi, 17 mai 1890,
page 8.

Mort de M. Joseph M. Loranger

Nous avons le regret d'apprendre la mort de M. Jos. Loranger, avocat de cette ville, arrivée hier, à sa résidence de la rue Craig.

M. Loranger était frère du juge O. Loranger et de feu l'hon. T. J. J. Loranger. Il avait été admis au barreau en 1855, à l'âge de 21 ans, il était donc âgé de 56 ans.


La Patrie,
Lundi 19 mai 1890,
page 3

Feu Joseph M. Loranger, C. R.
Décédé samedi, 17 mai, à 10 heures a. m.

Un des membres les plus anciens et les plus distingués du Barreau, un des personnages les plus sympathiques de la société montréalaise, vient de disparaître dans la personne de Joseph M. Loranger, C. R.

Nous nous empressons de présenter nos compliments de condoléances à la famille dont les seuls survivants sont sa très digne mère, âgée de 85 ans et l'honorable L. O. Loranger, juge de la Cour Supérieure à Montréal.

Né à Yamachiche le 1er novembre 1833, Joseph Loranger a fait son cours classique au Collège de Montréal et a étudié le droit sous MM. Drummond et Loranger; en 1855, le 2 avril il était admis au Barreau.

Il a fait partie de la société Loranger, Pominville et Loranger, jusqu'à l'admission à la profession de son frère, junior, maintenant le juge Loranger, qui remplaça en mai 1858 M. Pominville devenu l'associé de sir George Étienne Cartier.

La nouvelle société formée sous le nom de Loranger et Frères, se continua jusqu'à la nomination de son chef, T. J. J. Loranger, son frère aîné, a la place de juge, et prit le nom de Loranger et Loranger, héritant de l'immense clientèle qui lui avait été laissée.

M. Joseph Loranger, par son travail, son assiduité aux affaires et ses talents, sût avec l'aide de son frère maintenir cette clientèle qu'il conserva jusqu'à son décès et vient de laisser à ses derniers associés MM. Beaudin et Cardinal.

Nommé conseil de la Reine, par le cabinet de Boucherville, le pouvoir des législatures provinciales de faire cette nomination ayant été mis en doute, M. Loranger fut de nouveau nommé conseil de la Reine par le gouvernement fédéral le 11 octobre 1880.

Dès son admission au barreau, Joseph M. Loranger prit part aux luttes politiques dans lesquelles il se distingua par son esprit de patriotisme, qui lui mérita pendant longtemps le surnom de petit patriote, et par ses aptitudes d'homme d'organisation qui rendirent de précieux services au parti conservateur, à Montréal, dont il fut le trésorier dans la dernière campagne électorale. Les funérailles auront lieu demain matin à neuf heures, à l'église paroissiale de Notre-Dame.

R. I. P.

La Minerve
page 2
lundi 19 mai 1890


Résolutions

À une assemblée générale du Barreau de Montréal qui a eu lieu hier après-midi, sous la présidence de M. G. MacCrae, C.R., les résolutions suivantes ont été adoptées:

Proposé par MM. WW. Robertson, C.R.; F. X. Archambault, C.R.; S. Beaudin, C.R.; secondé par MM. J. O. Joseph, C.R.; J. L. Morris, C.R.; "Que les membres du Barreau de Montréal ont appris avec un vif regret la mort de M. Joseph M. Loranger, C.R., et qu'ils désirent exprimer leur profonde estime et le respect mérité qu'ils professaient pour lui, à cause de sa courtoisie, de sa bonté de caractère et de sa conduite honorable;

Proposé par MM. J. Hatton, C.R.; J. S. Hall, C.R.; P. B. Mignault, secondé par MM. T. C. de Lorimier, J. A. Bonia, P. G. Coyle, J. T. Cardinal et J. O. Marceau: "Qu'en témoignage d'estime et d'amitié pour leur regretté confrère, les membres du Barreau assistent en corps à ses funérailles et portent le deuil pendant un mois;

Proposé par MM. H. C. Saint-Pierre, C.R., Nap. Charbonneau et J. Dunlop, secondé par MM. E. N. Saint-Jean, R. S. Weir et C. M. Holt: "Que copie des présentes résolutions soit transmise à la famille du défunt et aux journaux.
Montréal, 10 mai 1890.

CHARLES LANCTOT,
Secrétaire B. M.


La Minerve
page 1
mardi 20 mai 1890
La Patrie, Mardi 20 mai 1890,
page 3.


Les funérailles de M. J. M. Loranger, C.R., ont eu lieu ce matin à l'église Notre-Dame, au milieu d'un grand concours de citoyens. La plupart des membres du barreau s'étaient fait un devoir de se rendre aux funérailles.

Les porteurs des coins du drap étaient MM. L. W. Marchand, greffier de la cour des appels; J. C. H. Lacroix, rentier; L. W. Sicotte, greffier de la couronne; F. L. Béique, C.R., J. Baillargeon, employé des postes; J. C. Hatton, C.R., l'honorable juge Gill, et le sénateur A. Lacoste.

M. l'abbé Sentenne, curé de Notre-Dame, a fait la levée du corps et a officié à la messe de Requiem, assisté de diacre et sous-diacre.

Le choeur de Notre-Dame a chanté la messe harmonisée de l'abbé Perrault.


La Patrie,
Mardi, le 20 mai 1890,
page 4.

FEU M. J. M. LORANGER
Les funérailles

Les funérailles de M. J. M. Loranger, C.R., ont eu lieu hier.

Le convoi funèbre est parti de la résidence du défunt, No 342 rue Craig. Il était suivi par un grand nombre de parents et d'amis.

Les coins du poële étaient portés par les honorables Lacoste et juge Gill, MM. L. H. Sicotte, greffier de la Couronne; F. Béïque, bâtonnier du barreau de Montréal; J. C. Hatton, Charles Lacroix, V. Baillargeon et L. W. Marchand.

Dans le cortège nous avons remarqué les honorables juges Jetté, Davidson, Wurtele, Pagnuelo, De Lorimier, Desnoyers, MM. St Pierre, Augé, L. H. Davidson, Vanasse, colonel Brosseau, colonel Hugues, Roberge, (de Laprairie), P. M. Martin, Arthur Desjardins, Moïse Brossard, Bélair, J B Vallée, G Kernick, etc., etc.

Le service funèbre a été chanté à l'église Notre-Dame par M. Sentenne, curé de la paroisse, assisté de MM. Filiatrault et Leblanc, curé de Saint-Martin, comme diacre et sous-diacre.

Le choeur a chanté la messe de requiem, de Perrault, et le Pie Jesu, de Labelle, ainsi que l'"Offertoire pour les morts," de Sabattier. Un solo a aussi été chanté par M. Cholette, avec accompagnement de cor à bouche fermée.


La Minerve
page 1
mercredi 21 mai 1890



Jacques Beaulieu
jacqbeau@canardscanins.ca
Révisé le 28 novembre 2018
Ce site a été visité 12652566 fois
depuis le 9 mai 2004