Mes racines / my roots

Henri CĂ©saire Saint-Pierre


Adéline Albina Lesieur


Napoléon Mallette


Louis Émery Beaulieu


Guillaume Saint-Pierre


Joseph BĂ©langer


Geneviève Saint-Pierre


Jeanne Beaulieu Casgrain


Jean Casgrain


Simone Aubry Beaulieu


Marcel Malépart


Jaque Masson


Édouard Trudeau


Rolland Labrosse


Jacques Cousineau



Recherche
de
"Mes racines"

sur
JacquesBeaulieu.Ca


Retour
Ă  la page
initiale

de
JacquesBeaulieu.Ca

Henri CĂ©saire Saint-Pierre

  • nĂ© le 13 septembre 1842 Ă  Rigaud, QuĂ©bec, Canada, et baptisĂ© le lendemain Ă  la paroisse Sainte Madeleine de Rigaud; ses parrain et marraine Ă©taient Justinien BĂ©langer et Mathilde Charlebois;
  • dĂ©cĂ©dĂ© le 8 janvier 1916 Ă  MontrĂ©al, QuĂ©bec, Canada
  • inhumĂ© le 11 janvier 1916 au cimetière Notre Dame-des-Neiges, MontrĂ©al, QuĂ©bec, Canada
  • son père Joseph est inhumĂ© le 5 aoĂ»t 1845 alors qu'il n'a pas encore trois ans
  • sa mère, Domithilde Denis, se remarie le 8 avril 1856 Ă  John Wilson, lui-mĂŞme veuf de Marguerite Paquin
  • il a Ă©tĂ© Ă  la charge de sa soeur Odile, nĂ©e le 7 janvier 1834, lorsqu'elle se maria avec Cyrille Labrosse dit Raymond le 9 avril 1850 Ă  l'âge de 16 ans
  • Cyrille Labrosse dit Raymond devint somme toute son père adoptif; il fut Ă©picier au village de l'ĂŽle Bizard de 1850 Ă  sa mort en 1866
  • ses parents adoptifs Odile et Cyrille l'envoyèrent faire son cours classique au Collège de MontrĂ©al qu'il dĂ©bute en septembre 1855 pour terminer en juin 1862, soit en 7 ans (selon le registre des Ă©lèves du Collège de MontrĂ©al)
  • Ă©tudiant en droit Ă  la firme de l'avocat Agnew Ă  Kinston, Ontario de l'automne 1862 Ă  1863
  • enrĂ´lĂ© sous le nom de Louis Henry le 10 aoĂ»t 1863, a servi dans le rĂ©giment 76th New York Volunteers , compagnie F, durant la guerre de SĂ©cession (Vous pouvez accĂ©der au site de ce rĂ©giment ICI.
  • fait prisonnier le 26 novembre 1863 alors que son unitĂ© Ă©tait en mouvement sur le champ de bataille (il a dĂ» ĂŞtre considĂ©rĂ© comme dĂ©serteur vu que personne n'avait Ă©tĂ© tĂ©moin du fait d'une part et qu'il ne s'est pas rapportĂ© Ă  son rĂ©giment Ă  la fin de la guerre), il a passĂ© plus d'un an dans les prisons sudistes dans des conditions terribles
  • rentrĂ© Ă  l'ĂŽle Bizard le 3 novembre 1865, il reprend ses Ă©tudes de droit en mars 1866 dans le bureau de Sir George Étienne Cartier
  • en 1867, il continue ses Ă©tudes de droit dans le bureau de l'honorable J. J. C. Abbott jusqu'Ă  son admission au barreau
  • admis au barreau le 12 juillet 1870; entre dans le bureau de l'honorable GĂ©dĂ©on Ouimet; plus tard il fonde le bureau Saint-Pierre, Globensky et Poirier et finalement, le bureau Saint-Pierre, Pellisier et Wilson (Charles-Avila Wilson Ă©tait son neveu, fils d'Odile Saint-Pierre, sa soeur et veuve de Cyrille Labrosse dit Raymond, et d'Antoine-Stanislas Wilson, fils issus du premier mariage du second mari de sa mère Domitilde Denis, soit John Wilson)
  • Conseil de la Reine en 1889
  • dĂ©fend Valentine Shortis accusĂ© de meurtre en 1895; le jury trouve l'accusĂ© coupable de meurtre prĂ©mĂ©ditĂ©: c'est le seul cas oĂą son client fut condamnĂ© Ă  la pendaison (le Gouverneur GĂ©nĂ©ral commua la peine Ă  l'emprisonnement Ă  perpĂ©tuitĂ©); ce cĂ©lèbre procès a causĂ© la chute du gouvernement canadien du temps
  • son plaidoyer dans l'Affaire Shortis (aux audiences des 29, 30 et 31 octobre 1895 Ă  la Cour du District de Beauharnois) est publiĂ© aux Ă©ditions Beauchemin de MontrĂ©al en 1896 sous la supervision de son neveu et associĂ©, Charles-Avila Wilson
  • avocat de l'Honorable J. I. Tarte, demandeur, versus Grenier, dĂ©fendeur: ce dernier est trouvĂ© coupable de libelle en 1897
  • fait juge de la Cour SupĂ©rieure pour le District de Beauharnois le 11 juin 1902
  • fait juge de la Cour SupĂ©rieure pour le District de MontrĂ©al le 22 mars 1909

Ses discours et lettres publiées, classés chronologiquement:


Biographies et eulogies


Évènements divers à son sujet, placés chronologiquement:


Le G.A.R.:

  • A short history of "Decoration Day" (Memorial Day) , background material which includes the first such rememberance, the choice of date and the first official order creating this rememberance.

  • Le GAR à Montréal selon les journaux de l'Ă©poque (La Minerve; La Patrie, The Gazette).

  • The Canadian Encampment of the Vermont contingent which took place in Montreal in June 1899 as reported by George Kane


Sa famille et celle de ses enfants, dans l'ordre de leur naissance:


La famille de ses père et mère, ainsi que celles de quelques uns de ses frères et soeurs:


Ses ancĂŞtres:


Les Saint-Pierre, les Wilson et l'ĂŽle Bizard :




Jacques Beaulieu
jacqbeau@canardscanins.ca
Révisé le 14 décembre 2018
Ce site a été visité 12664120 fois
depuis le 9 mai 2004